Une étape jurassienne pour le Dauphiné

0
601
Salins-les-Bains accueillera l'arrivée de la 5ème étape du Dauphiné, au terme d'une boucle dans le Triangle d'Or.

Salins-les-Bains accueillera l’arrivée de la 5ème étape du Dauphiné, le jeudi 8 juin.
Laquelle s’élancera de Cormoranche-sur-Saône (01), pour s’achever dans la cité thermale, au terme d’un passage dans la Bresse et le Bevermont (Bletterans, Voiteur, côte de Château-Chalon) et d’une boucle dans le Triangle d’Or avec au programme la difficile côte de Thésy (3,6 km à 8,8 %).
Une satisfaction de plus pour Clément Pernot, amoureux revendiqué du cyclisme, qui voit ainsi revenir la deuxième épreuve tricolore la plus populaire (après le Tour de France) en terre jurassienne. Son dernier passage datant de plus de 40 ans…

L’épreuve en elle-même…

Les coureurs viennent chercher sur le Critérium du Dauphiné les réponses à toutes les questions qui les travaillent à moins d’un mois du Tour de France, et bien entendu les victoires de prestige susceptibles de dynamiser leur confiance. Ils se retrouveront en territoire familier pour le rendez-vous qui leur est fixé au premier week-end de juin. Si Chambon-sur-Lac inscrit pour la première fois en grandes lettres son nom sur la carte de l’épreuve, plusieurs communes voisines ont donné récemment aux champions des opportunités de s’exprimer sur des terrains variés.
En 2020, c’est dans la préfecture du Puy-de-Dôme, à Clermont-Ferrand, que Wout van Aert avait ouvert victorieusement au mois d’août une édition réduite à cinq étapes par le calendrier exceptionnel de « l’année Covid ». L’année suivante à Issoire, Brent Van Moer allait cueillir en échappé solitaire la plus belle de ses victoires. Et en 2022, c’est un peu plus près encore sur les flancs du Puy de Sancy que David Gaudu avait surpris Wout van Aert sur la ligne d’arrivée de Chastreix.

2 860 mètres de dénivelé positif sur la deuxième journée

Au programme de 2023, la première étape a été tracée avec départ et arrivée à Chambon-sur-Lac, pour une expédition de 158 kilomètres dans les environs directs de la commune, répartis sur quatre boucles. La première emmènera notamment le peloton dans la station de Mont-Dore ; tandis que la deuxième, dessinée sur 23 kilomètres et à parcourir en circuit pendant trois tours, comprendra comme obstacle aux ambitions des sprinteurs la côte du Rocher de l’Aigle (900 m à 6,7 % de pente moyenne). Au total, le dénivelé positif cumulé atteint 2 860 m sur la journée, les reliefs auvergnats mettant d’emblée les coureurs à l’épreuve. La visite de Chambon-sur-Lac offrira par ailleurs un court aperçu de la 10ème étape du Tour de France 2023, le peloton étant appelé à traverser la commune à mi-chemin entre Vulcania et Issoire.