Une enquête citoyenne lancée par ECLA sur la thématique de l’eau

Face au réchauffement climatique et la raréfaction des ressources en eau potable, il faut prendre des mesures concrètes. ECLA Lons Agglomération qui gère la gestion de l’eau potable va lancer un appel à projet "participation citoyen" pour éclairer et enrichir les décisions à mettre en place pour une meilleure gestion de l’eau.

0
74
La station de Villevieux.

Depuis plusieurs années, le niveau des nappes phréatiques sont au plus bas, les arrêtés sécheresse interviennent de plus en plus tôt, le 26 juin cette année sur l’agglomération. En 2020, l’agglomération a failli manquer d’eau. Avant, on s’occupait beaucoup de la qualité, maintenant il va falloir s’occuper de la quantité. Tout ce que l’on fait sans y penser, boire, se baigner, cuisiner… dépend de l’eau. L’appel à projet de participation citoyenne est donc l’opportunité de sensibiliser les usagers par rapport à l’eau en recueillant les attentes des habitants et d’éclairer les décisions des élus sur des actions concrètes à mettre en place. Comme le souligne Jean-Yves Bailly : « on a besoin de l’eau, mais l’eau a besoin de nous. »

La station de Villevieux.

Lancement d’une enquête citoyenne

Après un appel à projet de l’Agence de l’eau auquel ECLA avait candidaté, la décision a été prise de lancer une enquête auprès des habitants des 17 communes desservies par la Régie Eau d’ECLA, trois autres syndicats ayant en charge le reste du territoire. Le but de cette enquête est de savoir quelles perceptions de l’eau ont les usagers, avec comme objectif de connaître leur point de vue et leur représentation sur le sujet de l’eau. Ce questionnaire sera disponible de trois manières différentes, en scannant le QR code du document qui sera distribué, en ligne sur internet ou sur le document papier qui sera inclu dans le Magasine ECLA du mois d’octobre. Les réponses devront parvenir pour le 15 novembre. Le dépouillement de l’enquête se poursuivra jusqu’à fin décembre.

Un groupe de citoyens volontaires pour imaginer des solutions

A partir de cette enquête lancée dans un premier temps, les élus de la Régie Eau vont dans un second temps accompagner des groupes de citoyens volontaires pour imaginer des solutions, anticiper un quotidien avec une eau de plus en plus rare. Ce seront 4 groupes de 10 à 15 personnes au profil varié qui seront mobilisés de novembre à mai/juin. Soit un groupe de citoyens volontaires, un composé de commerçants, un troisième de salariés d’une zone industrielle, le dernier sera un groupe d’enfants d’ECLA. Chaque groupe devra expérimenter au moins une action en faveur des économies d’eau. Les propositions seront restituées aux élus d’ECLA qui auront le pouvoir des les mettre en place.
En parallèle, des animations grand public seront organisées pour faire découvrir les enjeux de l’eau ainsi qu’une conférence-débat.

www.debatpublic-bfc.org/enquete-eau-ecla