Un suspense haletant à Serger contre le XV de la Dombes

Rien ne sert de courir il faut partir à point.

0
163
Le sentiment final et général d'une bien belle empoignade très bien menée.

Venue en terre jurassienne avec le statut de second de poule et sans défaite depuis le 25 septembre, le XV de La Dombes présentait toutes les garanties pour venir prendre 4 points sur le Pré de Serger. Mais c‘était sans compter sur une défense de fer mise en place par les locaux et un esprit de solidarité et de sacrifice retrouvé en ce 13 novembre 2022. Or, les petits gars de La Dombes reprirent à l’issue, le bus du court chemin de retour pour ce derby jurassien/aindinois avec seulement un point de bonus défensif, ce que manifestement ils n’étaient pas venus chercher ici.
Malgré un pressing important des rouge et jaune, la défense bleu et blanc veillait au grain en faisant quelques fautes et en recevant des cartons, qui en fait n’eurent aucune influence sur le score, tant l’esprit d’équipe a joué à plein. Et chemin faisant les citrons étaient atteints avec le bon score pour les locaux de 16 à 10 devant une belle chambrée de spectateurs…

«Vous avez refusé la défaite…».

La clef du match ? C’est le coach Daniel Iacob, qui l’a indiquée à ses joueurs juste au coup de sifflet final, dans son débriefing habituel au centre du terrain, les joueurs encore tous essoufflés des efforts fournis, juste avant d’entonner le chant salvateur «du beau Jura». «Messieurs aujourd’hui vous avez refusé la défaite, comme l’a dit hier notre sélectionneur national Fabien Galthié après la victoire de l’Équipe de France contre l’Afrique du Sud, vous avez refusé la défaite, et je vous en félicite».
C’est exactement ce qu’il s’est passé tout le match. C’est d’ailleurs cet esprit de ne rien lâcher, qui a obligé le XV aindinois à déjouer sur certaines actions capitales, en voulant à tous prix percer le cœur des Jurassiens au centre du terrain, et en laissant les extérieurs pourtant plus propices à déborder. Nous avions déjà parlé du même phénomène pendant le match contre le Grand Dole. Mais le résultat est sans appel avec une victoire tendue, âpre et serrée de 16 à 13 certes, mais avec les 4 points. Il faut aussi souligner l’apport très précieux du 16ème homme local, le public, qui a poussé, crié, vociféré, à souhaits pour soutenir ses joueurs et parfois remettre Mr. l’arbitre «dans le droit chemin» !
Cela a fait partie du jeu, dans un Serger aux anges…