Trois questions au directeur d’épreuve de la Transju’cyclo

Yannick Rannou revient sur l’événement prévu ce samedi 16 et dimanche 17 septembre à Champagnole.

0
489

Pouvez-vous nous rappeler l’histoire de la Transju’cyclo ?

La Transju’Cyclo est la p’tite dernière dans le paysage Trans’organisation puisqu’il s’agit de la seconde édition. La volonté de l’équipe organisatrice était d’explorer de nouveaux terrains de sport et de répondre aussi à un besoin de diversification d’activités 4 saisons.  Mais l’ADN reste inchangé entre les différents événements (La Transju Ski et la Transju Trail), proposer des épreuves de masse, populaires et tous publics où se côtoient sur les mêmes parcours des sportifs de haut-niveau et des amateurs mais aussi les familles et les amis à travers nos randonnées. Le tout avec une organisation qui s’efforce d’être de qualité pour que chaque participant vive une expérience intéressante et en garde un bon souvenir. C’est pourquoi nous avons décidé pour cette deuxième édition de limiter le nombre de participants afin d’être en mesure d’accueillir tout le monde dans les meilleures conditions possibles.   D’abord en sécurité mais aussi pour profiter et se faire plaisir sur les jolies routes de l’une des dernières Cyclo de la saison.

Qu’est-ce qui est prévu les 16 et 17 septembre prochains ?

La Transju’Cyclo c’est 6 épreuves différentes pour tous les amoureux de petite reine.
Le samedi à 12 h 30 s’élanceront les 100 chanceux qui se sont inscrits suffisamment tôt sur notre Rando Itinérante. Au programme une belle virée allant jusqu’à 235 km à réaliser en totale liberté, à son rythme en suivant la trace GPS qui est fournie. L’itinéraire traverse les beaux paysages du Haut-Jura pour rejoindre Prémanon le samedi soir où tous les concurrents passeront une soirée conviviale et la nuit à Prémonval. Avant de repartir le dimanche matin direction la Vallée de Joux en longeant le lac puis en grimpant sur les hauteurs de Mouthe avant de se « laisser filer » jusqu’à l’arrivée à Champagnole. Pour les jeunes enfants une petite boucle de draisiennes devant l’Oppidum sera proposée le samedi à partir de 16 h au moment où les parents viendront retirer leurs dossards.

3 parcours sont proposés le dimanche en format Cyclosportives. D’abord un 165 km et un 110 km. Le premier départ sera donné à 8 h 30 pour le sas prioritaire avec les coureurs élites et licenciés compétiteurs qui visent un classement. Puis suivront les autres concurrents par vague de 100 toutes les trois minutes pour fluidifier les premiers kilomètres et rouler en toute sécurité. Le tracé a été repensé cette année et fait la part belle aux deux départements, le Jura et le Doubs auxquels l’histoire de la Transju est liée. Ce grand parcours est un vrai défi sportif, complet avec de belles difficultés dans les 100 premiers kilomètres et une fin de course toute aussi belle que casse-pattes.

Les coureurs passeront par des points emblématiques tels que le cirque Fer à Cheval avant de plonger sur Arbois et son vignoble. À Salins les Bains il faudra escalader la redoutable côte de Thésy (5 km avec des passages à plus de 10 %) où il y aura un classement au sommet pour les premiers. Ensuite ils rejoindront le Haut-Doubs en passant par le Pont du Diable, le Col de la République avant de plonger sur le Lac Saint Point, direction Mouthe puis l’arrivée en traversant Foncine, Les Planches-en-Montagne et Syam. Pour le parcours de 110 km, le début est commun et une bifurcation sera mise en place à Boujailles pour aller chercher la cité médiévale de Nozeroy et rejoindre Champagnole par les routes de la source de l’Ain et le magnifique site de Sirod.

Enfin notre format 70 km se décline en version Cyclo avec chrono et classement, départ à 10 h 30 et aussi en mode randonnée en famille ou entre amis, départ 11 h. Le tracé traverse la forêt de la Joux direction Chapois puis grimpe le petit col de Chalamont pour rejoindre le tracé du 110 km et une fin commune par Nozeroy et Sirod. Une belle balade avant de retrouver l’ensemble des concurrents à l’arrivée autour d’un ravitaillement régional et d’un repas d’après course à réserver.

Quels sont les consignes pour les retardataires dans les inscriptions ?

Toutes les informations concernant les épreuves et les parcours sont disponibles sur le site www.latransju.com avec un lien pour s’inscrire sur notre plateforme partenaire. On pense raisonnablement être complet, c’est déjà le cas de la Rando Itinérante donc si vous souhaitez faire partie de l’aventure et rouler avec le maillot de vélo spécialement prévu pour l’occasion, ne tardez plus, c’est jusqu’à ce jeudi 14 septembre dernier délais et dans la limite des 1 100 maillots offerts aux 1 100 premiers inscrits.