Terre d’Émeraude Communauté (TEC) en gestion de trois sites sur le Lac de Vouglans

La Régie de Vouglans pleinement autonome depuis le 1er avril 2021.

0
186
Le lac de Vouglans majestueux depuis le Regardoir à Moirans!

Il y a un an pile déjà, le Conseil Communautaire de TEC se prononçait pour la prise de compétence concernant la gestion de trois sites autour du Lac de Vouglans : le port de la Saisse, sur la commune de Pont-de-Poitte, les infrastructures de Surchauffant (la plage, le port, la capitainerie, le camping, les deux restaurants, la boutique et deux chalets dont celui qui se trouve sur le parking à l’entrée du Pont de la Pyle) sur la commune de La Tour-du-Meix et la Mercantine (le port, la plage, la mise à l’eau, les anneaux de bateaux et quelques bâtiments) sur la commune de Maisod. Dans le même temps, le Département, dans sa compétence tourisme plus globale conservait la gestion des bases de Bellecin et de Chalain.

La régie de Vouglans aux manettes depuis le 1er avril 2021

C’est une structure publique composée d’un Conseil d’Administration de 20 membres, dont Jean-Charles Grosdidier maire d’Arinthod en est le président, assisté de deux vice-présidents Christophe Germain, maire de l’Argillay-Marsonnay et de Dominique Retord maire de Lect-Vouglans.
Sur le plan opérationnel de terrain, c’est une équipe composée de cinq permanents et de  plusieurs saisonniers. La direction de la nouvelle structure a été confiée à Laure Thuillier, auparavant agent de développement touristique de l’ancienne Com. Com de la Petite Montagne (Arinthod). L’entité maintenant plus proche du terrain et plus impliquée a tout d’abord eu comme mission de remettre en ordre l’existant, et de mettre en place de nouvelles règles plus équitables. Ce qui a commencé avec la réorganisation des ports sur la zone, en concertation avec les associations de plaisanciers, dont notamment la remise à plat et l’harmonisation des tarifs sur ces ports, et la mise en place des tris sélectifs.
Un développement touristique territorial a pu alors s’enclencher.
A suivre…

Jean-Charles Grosdidier Pdt. de la Régie et Philippe Prost Pdt. de TEC à Surchauffant.