Tennis Club Arboisien : des effectifs en hausse

Malgré la crise sanitaire, le club a terminé la saison avec un effectif de 115 adhérents (79 adultes et 36 jeunes) contre 102 l’an dernier.

0
77
La présidente du TCA, Gisèle Petetin.

Le démarrage de la nouvelle saison laisse augurer une bonne année. L’effectif des adultes augmente sensiblement et reste stable chez les jeunes. En terme d’activités, les plateaux Galaxy, les TMC homologués vont être programmés, ainsi que le tournoi open. Le cycle tennis à l’école est reconduit et un plateau pour les ados sera mis en place.
Par ailleurs, le club envisage l’achat de tenues, la location d’un TPE pour paiement par carte bleue répondant ainsi à une forte demande des adhérents ainsi que l’ouverture du paiement en ligne via Ten’Up.

Le TCA labellisé « Club Tennis Santé »

Ce label devrait être obtenu rapidement. Il témoignera du sérieux de la prise en charge, en garantissant des conditions de pratiques individualisées et sécurisées. Pour ce faire, Joséphine, prof de tennis du club a suivi une formation de 2 jours sur Dijon.

L’augmentation récente du prix du loyer du complexe de l’Ethole fait grincer des dents

Valérie Depierre, maire d’Arbois, et vice-présidente de la CCAPS s’est voulue rassurante :
« Je suis intervenue à l’exécutif de la CCAPS pour cette augmentation de loyer qui n’était pas forcément bienvenue dans le contexte actuel. J’ai relevé aussi que vous êtes le seul club payant un loyer pour faire son activité dans un bâtiment communautaire. A la dernière réunion de l’exécutif, Dominique Bonnet a reconnu la nécessité d’une harmonisation, sachant que les clubs de basket de Salins et Poligny ont leur propre salle et ne payent rien. Je souhaite que l’on réfléchisse à cette harmonisation et si une décision est prise elle doit être la même pour tout le monde par souci d’équité. De plus vous faites des animations pour le centre de loisirs (géré par la CCAPS). Les discussions sont en cours. Et nous ne lâcherons pas » ont assuré Valérie Depierre et Cathy Bugada.
A suivre.