Sonia Coutant, Miss Jura 2023

La Champagnolaise se prépare à l’élection Miss Franche-Comté, qui aura lieu le 20 octobre prochain à la Commanderie de Dole.

0
3000
Crédit photo : Estelle Morin (Estelle Off).

Vous avez été élue Miss Jura 2023 le 14 mai dernier. Comment vous êtes-vous présentée ?

Tout a commencé très simplement, j’ai envoyé un message au Comité Miss Franche-Comté sur les réseaux sociaux pour connaître les modalités d’inscription. J’avais besoin d’un peu de courage en plus, alors je me suis dit que si j’obtenais une réponse dans les 24 h, c’est qu’il était temps pour moi de me présenter. J’ai obtenu la réponse dans la demi-heure qui suivait. J’ai envoyé mon dossier de candidature qui a été retenu, et j’ai été conviée à un casting organisé par le comité. Quelques semaines plus tard, me voici Miss Jura 2023.

Comment avez-vous vécu cette victoire ?

C’était pour moi plus qu’inattendu, il est bien évident que j’espérais plus que tout obtenir ce titre et pour autant même après avoir entendu mon nom sur scène je n’y croyais pas. Par le passé, j’ai souvent fait ce que l’on attendait de moi et pas ce je souhaitais réellement, cette victoire est très symbolique. J’ai compris que personne ne réaliserait mes rêves à ma place, et que mon bonheur ne dépendait que de moi.z

Comment vous préparez-vous à l’élection Miss Franche-Comté le 20 octobre prochain à la Commanderie de Dole ?

Je n’ai pas envie de laisser place au hasard.
Aller à la rencontre des gens, être présente aux événements, me déplacer dans tout le département. J’essaie d’être la plus complète possible dans ma préparation. Je mets un point d’honneur à réviser en vue du test de culture générale car la réussite de ce test est cruciale pour la suite de l’aventure. Je prends aussi le temps de m’entraîner au défilé, je m’appuie sur certaines vidéos que j’essaie de reproduire.
J’aime partager l’ensemble de ces étapes sur mes réseaux sociaux, j’ai vraiment envie que cette victoire soit la nôtre et pour moi partager mon apprentissage est un moyen de rendre le soutien que l’on m’apporte au quotidien.

Quels ont été les moments forts sur le terrain depuis votre élection ?

C’est assez difficile de devoir faire une sélection mais je dirais sûrement que pour moi l’un des événements les plus marquants serait sans aucun doute le Tour de France. Mes étoiles se sont alignées ce jour-là puisque un désistement m’a permis de monter dans un hélicoptère pour survoler les coureurs. Un magnifique souvenir que je ne suis pas prête d’oublier.

Pourquoi vous être présentée ? Quels sont vos objectifs ?

La petite fille vous dirait qu’elle rêve de grandes robes et de paillettes quand la jeune femme vous dirait qu’elle veut porter haut la voix des Jurassiens et en rêvant encore un peu plus loin la voix des Francs-Comtois. Je suis fière d’être jurassienne, et fière d’être franc-comtoise. Un simple défilé sur un podium n’est pas suffisant, je suis convaincue qu’être Miss ce n’est pas mettre en avant une femme parfaite, loin de là. J’aimerais que chaque femme puisse retrouver en moi quelque chose qui lui ressemble. L’humilité, la simplicité, et l’honnêteté sont les valeurs qui rythment ma vie et elles guideront aussi mon parcours de Miss. Je veux me servir de cette voix que l’on m’offre pour soutenir des causes qui me tiennent à cœur, notamment l’endométriose, une maladie féminine qui mérite d’être mise sur le devant de la scène.