Saint-Claude. La Fraternelle a 40 ans !

Une belle fête de cinq jours pour célébrer le partage de l'utopie.

0
270
Cinq jours de fête et de spectacles pour saluer 40 années d'existence.

Il avait été décidé, il y a plus d’un an de cela, avec l’ancien Président Pascal Geneste, subitement disparu depuis, de fêter dignement les 40 ans d’existence de l’association culturelle La Fraternelle.
Sa volonté a bien été exhaussée durant ces cinq jours de la semaine passée, soit du 8 au 12 mai inclus.
Depuis 1984 en effet , la coopérative d’alimentation La Fraternelle et sa merveilleuse utopie concrète a fait place à une association qui se veut d’abord vouée à l’éducation populaire, avec la reprise d’un cinéma, la création d’une troupe de théâtre amateur, et l’organisation de concerts de jazz contemporain, etc…
Quarante ans après, c’est chose faite et bien plus encore !
C’est pour cela que tous les salariés, bénévoles, adhérents et sympathisants de l’institution ont voulu célébrer ce mois de mai, « mois pendant lequel le bon sens populaire dit de faire ce qu’il te plaît.. ».

Un beau moment de liberté…

La fin de ce marathon festif commencé le mercredi à 14h00 par la projection au cinéma d’un film surprise de l’année 1984, où tout a commencé, a été sifflée comme prévu le dimanche en soirée par un petit bal festif et chahuté au milieu du patio de la bâtisse, au cours duquel l’enfance de chacun est réapparue à grands pas.
Ce final mettait un terme à cinq jours mémorables de fête réussie sous le soleil, de joie, de partage, de rencontres, de spectacles divers et variés, et de bonheur pour chacun des participants.
A première vue, le bilan est plus que positif, avec beaucoup de monde dans le patio ombragé, le bistro très accueillant, beaucoup de têtes inconnues, et ravies dans les divers spectacles et animations proposées, «prévues pour qu’il y en ait pour tout le monde».
La sérigraphie de tee-shirts sanctifiant cet évènement a été constamment prise d’assaut. Il convient d’associer à cette reconnaissance, tous les salariés, bénévoles, adhérents et sympathisants, qui ont mis la main à la pâte afin que le succès fût…
Et il a été au rendez-vous, au point que certains imaginent peut-être un petit festival du même acabit régulièrement tous les 2/3 ans. Pourquoi pas ?
A suivre…