Saint-Claude contre Andrézieux-Bouthéon, jusqu’au bout de la nuit !

Une belle remontada en seconde mi-temps, avec un 18 à 3 à la clé.

0
725
Un réveil salutaire en seconde mi-temps évite la défaite.

Pour ce premier match à domicile du FC Saint-Claude, dans la poule 1 de Fed2, peu de supporters voyaient l’équipe locale s’imposer à l’issue de la rencontre tant la première mi-temps avait été laborieuse et improductive au niveau du score avec un 20 à 3 aux citrons pour les visiteurs, quand le ciel vint à s’assombrir un peu (coup d’envoi donné samedi à 18h15). Mais comme nous l’a confié le capitaine Mikaël Buldu le pilier bleu et blanc «A la mi-temps en rentrant aux vestiaires, on s’est tous regardés et on s’est dit les choses, en se promettant de tout faire pour revenir au score et on l’a fait»…
Il y a eu deux mi-temps pour les pipiers, une première insipide, pendant laquelle ils étaient comme restés au vestiaire, tout en regardant jouer leurs adversaires du jour, et une second période, pendant laquelle, le vent de la révolte avait soufflé de manière magistrale, sur la bannière locale, en marquant deux essais à zéro !

Remontada, avez-vous dit…

Avec le retour des vestiaires, «les mouches avaient changé d’âne», comme le disait souvent le regretté Pierre Albaladéjo, et en effet la remontada s’enclenchait.
Et les sanclaudiens avaient changé de visage, devant une équipe ligérienne pourtant joueuse et entreprenante.
Les placages étaient plus agressifs, les ballons en touche gagnés s’équilibraient, et la bataille des rucks souriaient aux pipiers. Ainsi chemin faisant, en marquant deux essais à zéro, les locaux recollaient au score. Et c’est une pénalité à la 72ème minute, du demi de mêlée local Magnenat transfuge de Lons, qui faisait passer son équipe devant Andrézieux d’un petit point. (21 à 20). Qui fut le score final.
Cependant les huit dernières minutes furent intenses et stressantes mais sans faute majeur des locaux, malgré un arbitrage très irrégulier tout au long du match vis-à-vis de chacune des deux équipes…
Ainsi, la saison est bien lancée, mais le FCSC s’est fait une belle frayeur !