SAB Thevenin fête ses dix ans

Si la fonderie a été créée en 1955, elle a rejoint le groupe familial SAB en 2012. 57 personnes sont salariées et une quinzaine de personnes travaillent en intérim.

0
75
L'entreprise a expliqué aux visiteurs que, d’ici 2024, SAB Thevenin produira plus de 80 % de pièces pour l’électrique.

La fonderie SAB Thevenin a organisé une journée portes ouvertes fin juillet. L’occasion de fêter les 10 ans de l’entreprise. Si la fonderie Thevenin a été fondée en 1955, elle a rejoint le groupe familial SAB en 2012. Un groupe créé en 1975 par la famille Grosselin, dont le cœur de métier est les fonderies d’aluminium et les entreprises d’usinage et d’assemblage.
Spécialisée dans la fonderie d’aluminium sous pression, l’entreprise SAB Thevenin n’a cessé d’évoluer ces dernières années, subissant de plein fouet la crise sanitaire, la crise des composants ou encore la hausse des coûts des matières premières et actuellement celle du coût de l’énergie…

Fournisseur de rang A pour Peugeot

Côté production après avoir déployé ses activités d’usinage, l’entreprise – déjà fournisseur de rang A pour la marque Peugeot – répond actuellement à ses clients du secteur automobile et s’oriente de manière significative sur les pièces dédiées aux véhicules électriques. En effet, d’ici 2024, SAB Thevenin produira plus de 80 % de pièces pour l’électrique. Pour ce faire la fonderie sait pouvoir compter sur son bureau recherche et développement interne ainsi que sur celui du groupe.
« Sans l’appui du groupe SAB, il ne fait nul doute que la « fonderie Thevenin » telle que nous l’appelons encore, ne ferait certainement plus partie du paysage champagnolais. Rappelons qu’effectivement, encore en 2020, 90 % de son chiffre d’affaires provenait des pièces réalisées au profit des moteurs thermiques… D’où la nécessité de continuer à investir, à chercher de nouveaux marchés, à déployer des bureaux d’études RD…, présente Eloïse Schneider, vice-présidente au conseil départemental, qui a participé à la journée portes ouvertes avec le président, Clément Pernot. Et l’entreprise bénéficie d’une richesse certaine avec la force d’une équipe de 57 employés, complétée par une quinzaine de personnes en intérim que nous étions ravis de découvrir au cœur de leur activité. »
Les deux élus souhaitent encore remercier chaleureusement l’ensemble du personnel, Marc Chabod, directeur du site, et Jean-François Grosselin, président du Groupe SAB, pour la richesse des échanges ainsi que pour leur invitation.