Jura. Risques au travail : une journée de sensibilisation à la Franc Comtoise de Confort

Vendredi 24 mai s'est déroulée au sein de l'entreprise, une journée de sensibilisation aux risques majeurs au travail.

0
247
La chute d'une hauteur fait partie des risques majeurs.

Vendredi dernier, l’ensemble des salariés du groupe FFC entreprise réunissant (Franc-Comtoise de confort à Dole, Cottier Faivre à Lons) a participé à une journée de formation et de sensibilisation aux risques majeurs au travail. Une initiative apparue à la suite d’un diagnostic réalisé au sein de l’entreprise par l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics).
« Le diagnostic a relevé plusieurs points à améliorer, nous devions modifier notre fonctionnement, pour cela j’ai souhaité lancer une réflexion collective en impliquant l’ensemble de nos salariés, en les interrogeant avec un questionnaire et avoir de vraies remontées de terrain. » relate Pierre Worms PDG.

5 risques majeurs   

Atelier prévention des risques routiers animé par Aldo Ferreira De Souza de la ligue contre la violence routière 39.

Un questionnaire interne qui a fait émerger 5 risques majeurs (pouvant entraîner des blessures graves ou la mort) : le risque de chute, le levage d’une charge avec risque d’écrasement, l’électrocution, le risque routier et la coupure.

Des ateliers théoriques et pratiques autour de ces 5 risques ont été déployés, animés par des salariés ou des intervenants extérieurs avec la participation de la médecine du travail, la ligue contre la violence routière et du cabinet de conseil Cétos management.

En parcourant par groupe ces ateliers, les salariés ont pu en savoir plus sur les gestes qui sauvent. Des consignes de sécurité ont été rappelées comme par exemple : bien vérifier l’état de son véhicule et arrimer correctement le matériel sur et dans le véhicule pour le transport jusqu’au chantier. Porter des gants isolants de protection pour se protéger des chocs électriques.

Atelier risque électrique.

Sur l’ensemble des ateliers, les échanges ont été riches et les questions n’ont pas manqué. Une journée qui s’est aussi avérée fédératrice « C’est la première fois que tous les salariés du groupe se retrouvent rassemblés  » a expliqué Pierre Worms.

En 2022, 738 accidents mortels reconnus ont été enregistrés en France (source assurance maladie).

Installation prévue en septembre dans les nouveaux locaux. 

Pierre Worms dans ce qui sera le hall d’accueil du nouveau siège.

Comme nous l’indiquons il y a quelques semaines, la Franc-Comtoise de Confort et ses salariés rejoindront leurs nouveaux locaux rue Audemar Guyon dans la zone des Epenottes. Pierre Worms table sur une installation pour le mois de septembre.
Sur 1.800m2, le bâtiment en ossature bois abritera au rez-de-chaussée un espace d’exposition, une partie stock et réception des produits et à l’étage des bureaux et une grande salle de réunion.

E.S.