Quoi de neuf à la piscine du Martinet ?

Détails des principales phases du chantier.

0
234
Des éudes sont réalisées durant tout l'été à la Piscine du Martinet .

A la vue de la fermeture durant l’été 2022, la Communauté de commune Haut-Jura Saint-Claude a fourni une information relative à l’avancement des travaux du nouveau centre nautique du Martinet, durant déjà cette période. Depuis avril 2022, des études indispensables à l’avancée du projet ont débuté sur le site, pour se poursuivre durant tout l’été, dans le respect du planning défini ne permettant pas de maintenir l’ancien centre nautique ouvert. Après des analyses effectuées par les entreprises Expertise Immobilier de Lamoura et Diagnostic Habitat des Rousses, les résultats ont fait apparaitre une présence d’amiante au niveau des piliers de rez-de-chaussée du bâtiment et sur le plancher haut du local de traitement d’eau. En juin 2022 une étude par sondage a été lancée pour la gestion des eaux pluviales avec des tests d’infiltration par les entreprises Ain Geotechnique et Cortinovis TP, en divers endroits stratégiques du site. Les résultats permettront d’adapter les infrastructures et équipements à la nature du sol. En juillet 2022 l’entreprise Serrand TP a été retenue pour la démolition de l’étage vestiaire (R+1), et les travaux vont s’étaler sur tout le mois de juillet. Quant au RDC il restera en l’état comme base de vie des travaux afin d’économiser la location de bungalows.

Des études indispensables à la bonne conduite du projet

Les études de sols vont se poursuivre sur 3 phases avec l’entreprise Antemys Géotechnique. En premier lieu l’étude géotechnique de conception phase avant-projet, avec divers sondages et fouilles à la pelle mécanique. Puis l’étude géotechnique de conception phase projet, avec remise d’une étude et de conseils techniques des points sensibles à la maitrise d’œuvre. Et enfin ce sera l’étude hydrogéologique NPHE (Niveau des Plus Hautes Eaux), avec la pose de piézomètres afin de d’évaluer les niveaux et fluctuations de la nappe phréatique sur le site.
Ce sont des mesures continues sur une durée de 4 à 6 mois. La Com Com est consciente de la gêne pour les pratiquants habituels, mais pour elle la conduite de ce projet impose ces études préalables et ces démolitions…
A suivre.