Qui sont les sept athlètes du Massif Jurassien aux Jeux Olympiques de Pékin ?

Vous en connaissez certains, en découvrez surement d'autres. Jusqu'au 20 février, les Jeux Olympiques d'hiver se déroulent à Pékin, où la délégation française compte 86 athlètes ! Parmi eux sept viennent du Massif Jurassien. Voici leur présentation.

0
356
Nos athlètes locaux tenteront de porter haut les couleurs tricolores à Pekin.

Quentin Fillon Maillet en quête de l’or Olympique

C’est l’une des plus grandes chances de médailles françaises. A 29 ans, Quentin Fillon-Maillet vit une saison 2021-2022 au sommet du biathlon mondial. En tête du classement de la coupe du monde devant un autre français, Emilien Jacquelin, le jurassien du club du Ski Club de Grandvaux part à la conquête d’un titre olympique, loin, bien loin de son échec quatre ans plus tôt en Corée du Sud. Depuis Quentin Fillon-Maillet a terminé trois fois troisième de cette même coupe du monde et se dirige tout droit vers le globe de Cristal en 2022. En attendant, l’heure est aux Jeux et le biathlète a grandi en s’inspirant du meilleur : Martin Fourcade. Première course le 8 février, avec le 20 kilomètres individuel hommes.

Un dernier tour de piste pour Anaïs Bescond ?

A 34 ans, Anaïs Bescond est la française en activité qui a gagné le plus de médailles olympiques. En 2018, aux côtés de Martin Fourcade, Marie Dorin-Habert et Simon Desthieux en relais mixte, la militaire a décroché l’or après deux médailles de bronze en poursuite et en relais. Licenciée à l’Armées Morbier Bellefontaine, la jurassienne a compte également 1 victoire aux championnats du monde en 2016 et 1 victoire en coupe du monde sans compter la pluie de médailles d’argent et de bronze. Après une 18e place lors de la dernière coupe du monde, Anaïs Bescond reste une vraie chance de médaille olympique pour ce qui semble être ces derniers Jeux.

Un premier top 10 pour Joséphine Pagnier ?

Le tremplin de Chaux Neuve, Joséphine Pagnier l’a apprivoisé au fil des années. Née à Pontarlier en 2002 elle grandit face au stade de la Côte Feuillée, géré par son papa, Joël quand elle se lance dans le saut à ski, à 7 ans et demi. Une dizaine d’années plus tard, lors des championnats Olympique de la Jeunesse de Lausanne, Joséphine décroche la médaille d’argent, à 17 ans, avant de devenir un an plus tard, vice-championne du monde junior. Alors pourquoi ne pas réaliser une grosse performance, dès ses premiers Jeux ?

Un quatuor 100% régional pour le combiné nordique

Ils sont quatre en combiné nordique. Le plus âgé d’entre-eux n’a que 24 ans. Laurent Mühlethaler, qui évolue au ski club de Prémanon, le village dont il est originaire, remporte en 2017 deux médailles : en argent par équipes et en bronze au Gundersen 5 kilomètres. c’est sa première participation aux Jeux Olympiques. Tout comme les trois jeunes autres skieurs, à commencer par Gaël Blondeau (20 ans) du SC Mont Noir et Edgar Vallet (21 ans) du CSR Pontarlier. Quant à Matteo Baud, les suiveurs du combiné nordique placent de grands espoirs en lui, à la recherche peut-être d’un successeur à Jason Lamy-Chappuis. Élu rookie de l’année en 2020-2021, le skieur de Métabief à l’Olympic Mont d’Or pourrait être l’une des belles surprises de ces Jeux. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Martin SAUSSARD