Jura. A quoi faut-il s’attendre pour cette saison estivale ?

Bilan et perspectives de nos ambitions touristiques locales.

0
1943
Bourgogne-Franche-Comté Tourisme a tenu son Assemblée Générale dernièrement à Dijon, sous la présidence de Patrick Ayache et en présence de la Présidente de Région.
Cet événement a réuni 130 participants en présentiel et en distanciel. L’occasion de dresser le bilan de l’année 2023 et de présenter le plan d’action 2024 ainsi que les perspectives de la saison estivale. Et ce, en s’appuyant sur les résultats récents de l’étude portant sur « les pratiques touristiques des habitants de Bourgogne-Franche-Comté ».

Autre temps fort de cette conférence, organisée en partenariat avec le groupe La Poste : le lancement officiel d’un carnet de timbres collector. Créé en collaboration avec La Poste, BFC Tourisme et son collectif des biens UNESCO, ce carnet est une première en Bourgogne-Franche-Comté ! Il sera disponible à partir du 16 mai dans tous les bureaux de poste de la région, dans les espaces entreprises des plateformes courrier, en ligne sur le site laposte.fr, ainsi que dans les boutiques des 9 sites emblématiques représentés.

Une fréquentation, toujours en hausse !
La fréquentation touristique 2023 avait progressé de 3,8% par rapport à 2022 pour s’établir à 76 millions de nuitées (toutes nationalités et tous motifs).
L’année passée, les nuitées des touristes étrangers ont augmenté de 10%. Alors que les marchés européens de proximité continuent d’afficher de bons résultats, les marchés asiatiques ont montré des signes de reprise en 2023.
Du côté des hôtels, on observe une légère progression de +0,9% soit 6,9 millions de
nuitées.
A noter que 2023 est une année exceptionnelle pour les campings avec un record
de 3,5 millions de nuitées, soit une augmentation de 200 000 nuitées équivalente à +6,4%
Entre le 1er janvier et le 30 avril 2024, le total des nuitées enregistrées (toutes nationalités et tous motifs confondus) est stable par rapport à la même période de 2023, malgré le
manque de neige cet hiver et une météo peu favorable au printemps.
Des signes positifs pour cet été

 

Dans notre région, les perspectives pour le printemps et l’été sont à ce jour plutôt positives, malgré un léger retard dans les réservations par rapport à l‘an passé, aussi
bien pour le printemps (19% en avance, 46% stable, 35% en retard) que pour l’été (18%
en avance, 41% stable, 41% en retard).
56% des professionnels sont très satisfaits ou plutôt satisfaits quant à leur niveau de réservation pour les mois de mai et juin. 51% pour les mois de juillet et août.
La météo capricieuse des dernières semaines et les incertitudes économiques
encouragent les réservations de dernière minute, dont la proportion devrait encore
augmenter cette année.
Cela dit, les professionnels restent majoritairement optimistes sur leur activité estivale : ils sont en effet 72% à émettre une opinion positive pour les mois qui viennent (dont 9% se disent « très optimistes »).

Un marché de proximité

1 touriste français sur 4 en Bourgogne-Franche-Comté est… un habitant de la région.
En 2023, ce ne sont pas moins de 11,8 millions de nuitées qui ont été passées par nos concitoyens dans leur propre territoire.
On note que 80 % des habitants sont satisfaits de l’offre de loisirs et de tourisme en Bourgogne-Franche-Comté. 60 % des habitants ont réalisé une excursion, un séjour ou les 2 dans la région en 2023.
Les habitants privilégient la proximité pour une excursion ou un séjour.
59 % de ceux qui ont séjourné en région éprouvent de la fierté à découvrir leur région…
La principale motivation de séjour est la beauté des paysages. Enfin, l’hébergement marchand est privilégié en location et à l’hôtel.

Dans les Montagnes du Jura

Dans les Montagnes du Jura, malgré un enneigement insuffisant, la fréquentation s’est
quasiment maintenue (-2%) sur le périmètre « à neige », grâce à la présence plus
importante des clientèles étrangères (+6%). Sur le périmètre total des Montagnes du jura,
la fréquentation est également en repli de 2%.
L’évolution est identique pour la Bourgogne, avec des nuitées françaises qui se replient
de 4% par rapport à début 2023, mais qui sont également presque compensées par la
progression des nuitées étrangères (+5%).

Des événements générateurs d’affluence

Les nombreux événements qui auront lieu cet été devraient booster la fréquentation
régionale :
– En juillet, les étapes du Tour de France en Côte-d’Or (Dijon, Nuits-Saint-Georges,
Gevrey-Chambertin, Semur-en-Auxois), en Saône-et-Loire (Mâcon),
– En août, le Tour de France Féminin dans le Jura et dans le Doubs
– Le passage de la Flamme Olympique en Côte-d’Or et Doubs.

Par ailleurs, les Offices de Tourisme mettent également en place de nombreuses animations parmi lesquelles de nouvelles thématiques de visites guidées, de nombreuses expositions, la location de vélos, on encore des balades commentées.