Jura. Quatorze candidats aux législatives dans le Jura

Ils sont quatre pour les 1ère et 3e circonscriptions et six sur la 2e. Le premier tour est prévu ce dimanche 30 juin et devrait donner une idée claire de ceux qui l’emporteront le 7 juillet…

0
655
Ils sont les visages de la 16e législature de la Cinquième République et n'auront siégé que deux années. Qui leur succèdera ?

La période de dépôts de candidatures pour le premier tour des législatives s’est achevée dimanche 15 juin à 18 h. Un tirage au sort a alors été réalisé en préfecture afin de déterminer l’ordre des panneaux d’affichage.
Sur place, seuls deux candidats étaient présents : Philippe Antoine, suppléant de Danielle Brulebois (Renaissance), accompagné d’un membre de l’équipe de campagne, pour la première circonscription ; et Patrick Lançon (Debout La France) pour la deuxième circonscription.

Sont candidats sur la première circonscription :
Valérie Graby (Rassemblement National ; panneau n°1), Anthony Brondel (Nouveau Front Populaire ; panneau n°2), Johanne Morel (Lutte Ouvrière ; panneau n°3), Danielle Brulebois (députée sortante Renaissance ; panneau n°4).
A noter que le candidat Reconquête!, Thierry Perret, n’a pas souhaité maintenir sa candidature pourtant annoncée.

Sur la deuxième circonscription :
André Bigot (Reconquête! ; panneau n°1), Evelyne Ternant (Nouveau Front Populaire ; panneau n°2), Christian Marchet (Lutte ouvrière ; panneau n°3), Patrick Lançon (Debout La France ; panneau n°4), Thierry Mosca (Rassemblement National ; panneau n°5), Marie-Christine Dalloz (députée sortante Divers Droite ; panneau n°6).

Sur la troisième circonscription :
Hervé Prat (Nouveau Front Populaire ; panneau n°1), Dominique Revoy (Lutte ouvrière ; panneau n°2), Justine Gruet (députée sortante Droite Républicaine ; panneau n°3), Aurore Vuillemin-Plançon (Rassemblement National ; panneau n°4).

L’absence de communication officielle par l’État sur l’étiquette des candidats partout en France questionne…

Le deuxième tour des législatives est fixé au 7 juillet, mais dès ce dimanche 30 juin, on devrait avoir une idée claire des prochains députés qui représenteront le Jura à l’assemblée nationale.

A l’issue des dépôts de candidatures, un tirage au sort a été réalisé en préfecture afin de déterminer l’ordre des panneaux d’affichage.

Les maires sont fatigués

A l’issue des élections européennes, le conseil d’administration de l’association des maires et présidents d’intercommunalités du Jura communiquait sur la fatigue des maires face aux exigences administratives de l’organisation du scrutin des élections européennes.

Installation d’un grand nombre de panneaux, affichage sauvage de partis politiques, non-respect de l’ordre des panneaux, complexification de la gestion des procurations… Les sources de mécontentement étaient nombreuses.

« Le conseil d’administration demande que l’important travail exigé aux communes pour l’organisation des scrutins soit reconnu. Il souhaite une réduction du nombre de circulaires et un contenu simplifié facilitant la mise en œuvre du déroulement des élections. »

Des difficultés qui ne semblent pas entendues dans la sphère parisienne puisque les maires se retrouvent à organiser en trois semaines et alors que les vacances ont débuté pour certains de nouvelles élections.

Ils seront confrontés une fois de plus aux problématiques de trouver des assesseurs et scrutateurs, vérifier la disponibilité de la salle servant de bureau de vote, gérer des procurations sans doute plus nombreuses…