Pupillin : l’ASCP fête son cinquantième anniversaire

0
309
Les différents présidents de l'association depuis sa création.

Vendredi, l’ASCP (Association Sportive et Culturelle de Pupillin) fêtait ses cinquante ans. C’est en 1972 que Jean Bouvier alors professeur de gymnastique, maire de la commune et époux de l’institutrice de Pupillin créait l’association. Il y restait un an et Pierre Overnoy reprenait le flambeau secondé par Colette Benoit, trésorière.
« L’ASCP, c’est une belle aventure, racontait Jean-Pierre Glaive, ancien maire de la commune. Mon épouse et moi sommes arrivés à Pupillin en 1974. Nous ne connaissions personne et c’est Jean Bouvier, le maire, qui nous appris l’existence de l’association. Nous avons adhéré immédiatement. Les activités se succédaient au gré des saisons : concours de pétanque, voyages, sorties ski, cyclocross, cinéma, concerts, des feux de la Saint-Jean mémorables ».

Le club évolue en 2007

De nouvelles activités voient le jour : le cinésique, les jeux des 4 villages, les sorties pédestres, les sorties raquettes, la brocante, les soirées alambics, les soirées Brassens et bien d’autres encore.
« Toutes les manifestations organisées par l’ASCP contribuaient à financer le colis et le goûter des anciens. Et la distribution s’étalait sur quinze jours, il fallait faire durer le plaisir », confie Christian Jaquier, ancien maire. Le budget pour les anciens est passé de 540 € à 17 000 € en 2016 ! Une progression époustouflante ! Mais l’arrivée de la Covid a bousculé tout cela et les chiffres ne sont plus les mêmes aujourd’hui.

Les Plouss’Arts

Les Plouss’Arts font leur apparition en 2015 à l’initiative d’Yves Lebras, alors président de l’ASCP, une manifestation qui demandait 9 mois de préparation. Ouvert aux artistes régionaux, les Plouss’Arts ont réuni 41 artistes et 1 000 visiteurs la première année. 45 exposants en 2016, 50 en 2018, 52 en 2019 et entre 1 500 et 2 000 visiteurs. L’évènement devenait pratiquement incontournable. Malheureusement, la Covid est passée par là et tout s’est arrêté.
Jean-Jacques Lorentz, l’actuel président de l’association, espère que ces deux années n’étaient qu’une pause et que les pupillanais vont se mobiliser pour redonner vie à cette fête.
Les prochains évènements de l’ASCP : en juin une sortie de trois jours à Mouthe puis quelques randos. Le 11 juin auront lieu les jeux des quatre villages. Le 9 juillet « les nuits rebelles » avec concert pop et repas. Enfin une soirée années 80 à l’automne.