Jura. Projet de multiplexe cinéma, la fin d’une saga

Un des projets phares de la municipalité doloise verra bien le jour! les travaux du multiplexe cinéma débuteront fin février pour une ouverture en décembre prochain.

0
1435
Jean-Claude Tupin et Jean-Baptiste Gagnoux.

La bande annonce qui a duré près de 10 ans va (enfin) prendre fin et le film pouvoir commencer concernant le projet du multiplexe cinéma sur la rive gauche du Doubs. Ils l’assurent « Cette fois c’est vraiment la bonne ! » Jean-Baptiste Gagnoux, maire de Dole et Jean-Claude Tupin, directeur général du groupe Majestic l’ont annoncé de vive voix à la presse vendredi 19 janvier. Les travaux seront lancés fin février, début mars, pour une ouverture au public espérée début décembre 2024.

Banque, Covid 19, guerre en Ukraine, la fin d’un marathon…

Jean-Baptiste Gagnoux l’admet, il a parfois émis des réserves face à la lenteur sur ce dossier. Si début 2020 tout était bouclé, l’épidémie de covid19 et les difficultés économiques qui en ont découlé auront apporté un sérieux coup de frein au multiplexe cinéma. Bref, un scénario tortueux pour ce projet dont la première évocation à Dole remonte à 2014 sous Jean-Marie Sermier
Une trentaine de réunions entre la mairie et le groupe Majestic ont égrené cette période que Jean-Baptiste Gagnoux qualifie aujourd’hui « d’incertaine. » Les crédits bancaires nécessaires à Jean-Claude Tupin pour lancer le chantier tardaient et par sécurité la ville avait veillé à toujours avoir la propriété du terrain de 7500m2 pour garder la main.
« La confiance a été préservée, c’est un aboutissement, je suis quelqu’un de tenace » a assuré Jean-Claude Tupin. Aujourd’hui les planètes semblent enfin alignées.

Très attendu par les Dolois et les Nord Jurassiens !

 

Le multiplexe situé à quelques pas du centre ville au bord du Doubs (crédit photo ville de Dole)

« C’est une nouvelle très positive qui répondra à une attente légitime des Dolois, il n’y avait pas un jour sans que l’on m’en parle » a expliqué Jean-Baptiste Gagnoux. Avec un objectif de 350.000 entrées dés la première année, le multiplexe disposera de 1.500 places environ. 10 salles, dont une davantage réservée aux films d’art et essai, un espace d’exposition, 2 restaurants et un couloir retraçant l’histoire du cinéma. Pour un investissement de 15 millions d’euros dont 1 million apporté à la fois par la Ville, l’Agglo et le Département. Le centre national du cinéma (CNC) apportera lui aussi son concours.
La Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) pourra continuer ses activités :
« Je souhaite poursuivre l’aventure avec eux, j’y tiens ! » explique Jean-Claude Tupin.
La création d’un festival du film à Dole lui trotte aussi à l’esprit, mais chaque chose en son temps…

E.S.