Projet de développement universitaire

La ville de Dole accueille à ce jour 29 formations poste-bac dont des BTS et des Licences. Aujourd’hui il est important de développer de nouvelles offres d’enseignements supérieurs et c’est dans cette dynamique que la ville de Dole se projette afin d’installer des filières répondant aux besoins actuels de formation vers de nouveaux métiers. Un lien étroit avec l’Université de France-Comté et l’IUT « Besançon-Vesoul-Centre-Franche-Comté » doit permettre l’ouverture de deux départements dès la rentrée 2023. Les cursus proposés Cela concerne deux BUT (Bachelor Universitaires de Technologie) se préparant sur 3 ans et s’inscrivant dans le schémas européen LMD (Licence-Master-Doctorat) ; cette formation comprend des périodes de cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux pratiques et des stages. La première formation proposée est le BUT PEC (Packaging Emballage et Conditionnement) du domaine écoconception et industrialisation qui serait la 6ème en France. Elle couvre quatre grandes compétences : l’éco-conception, le design des emballages, la sécurité du couple emballage-produit (matériaux, tests, normes de qualité), l’industrialisation d’une solution d’emballage (production, contrôle, qualité) et la logistique des flux de distribution. La seconde concerne le BUT STID (STatistiques et Informatique Décisionnelle) du domaine Sciences des données, 15ème à ouvrir en France. Cette formation technologique et pluridisciplinaire propose des enseignements de mathématiques appliquées et d’informatique, des outils de compréhension de l’environnement socio-économiques (gestion, outils de pilotage, management de projet, économie…) permettant d’ acquérir des connaissances en lien avec la construction d’indicateurs quantitatifs et d’outils d’analyse statistique pour la prise de décisions. Le lieu approprié Cet espace « Universitaire » est proposé dans les bâtiments de « La Charité », ancien internat du Lycée Charles Nodier, en cohabitation avec les formations post-bac déjà proposées par ce lycée. Le dossier déposé auprès de la Direction de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle devra décider des postes nécessaires pour mener à bien ces enseignements. Le soutien de l’Université, des forces économiques et des représentants de l’État est déjà validé.

0
132
Université doloise pour le rentrée 2023.

La ville de Dole accueille à ce jour 29 formations poste-bac dont des BTS et des Licences. Aujourd’hui il est important de développer de nouvelles offres d’enseignements supérieurs et c’est dans cette dynamique que la ville de Dole se projette afin d’installer des filières répondant aux besoins actuels de formation vers de nouveaux métiers. Un lien étroit avec l’Université de France-Comté et l’IUT « Besançon-Vesoul-Centre-Franche-Comté » doit permettre l’ouverture de deux départements dès la rentrée 2023.

Les cursus proposés

Cela concerne deux BUT (Bachelor Universitaires de Technologie) se préparant sur 3 ans et s’inscrivant dans le schémas européen LMD (Licence-Master-Doctorat) ; cette formation comprend des périodes de cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux pratiques et des stages.
La première formation proposée est le BUT PEC (Packaging Emballage et Conditionnement) du domaine écoconception et industrialisation qui serait la 6ème en France. Elle couvre quatre grandes compétences : l’éco-conception, le design des emballages, la sécurité du couple emballage-produit (matériaux, tests, normes de qualité), l’industrialisation d’une solution d’emballage (production, contrôle, qualité) et la logistique des flux de distribution.
La seconde concerne le BUT STID (STatistiques et Informatique Décisionnelle) du domaine Sciences des données, 15ème à ouvrir en France. Cette formation technologique et pluridisciplinaire propose des enseignements de mathématiques appliquées et d’informatique, des outils de compréhension de l’environnement socio-économiques (gestion, outils de pilotage, management de projet, économie…) permettant d’ acquérir des connaissances en lien avec la construction d’indicateurs quantitatifs et d’outils d’analyse statistique pour la prise de décisions.

Le lieu approprié

Cet espace « Universitaire » est proposé dans les bâtiments de « La Charité », ancien internat du Lycée Charles Nodier, en cohabitation avec les formations post-bac déjà proposées par ce lycée. Le dossier déposé auprès de la Direction de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle devra décider des postes nécessaires pour mener à bien ces enseignements. Le soutien de l’Université, des forces économiques et des représentants de l’État est déjà validé.