Poligny : une grande journée d’actions le 25 novembre

0
482
Véronique Lambert et Catherine Cathenoz.

Dans le cadre de la journée internationale du 25 novembre contre les violences faites aux femmes, le comité consultatif Egalité Femmes – Hommes, mis en place par la ville de Poligny en avril dernier, organise une journée d’actions.  « Nous avons voulu faire un travail en direction des adultes mais aussi des enfants, souligne Véronique Lambert animatrice du comité, avec un spectacle destiné aux élèves de CM2 et de 6e « Ceci n’est pas de l’amour » de la compagnie Bakakaï. » (le 1er décembre à 9 h 30 au ciné Comté).

Au programme

Des rencontres, des expositions, des ateliers, des temps d’échanges animés par des spécialistes, dont une avocate, Maître Amandine Georgeon.  Plusieurs organismes et associations seront présents tels que « La tente beauté mobile » qui proposera la fabrication d’un estimomètre (jauger l’estime de soi-même) ; le CIDFF interviendra également ainsi que l’association « Femmes Debout »; la police municipale.
Au programme encore « la maison de la protection de la famille », un atelier animé par la gendarmerie, 4 personnes qui au sein de la gendarmerie font de la prévention sur les violences intrafamiliales et sur le harcèlement. Un atelier de self-défense féminine sera  proposé par Bertrand Strittmater, un atelier d’expression d’écrite pour poser des mots sur la violence.

Les projets 2024

« On a fait le choix d’orienter notre action en direction des associations, avec l’objectif dès 2024 d’avoir un référent dans chaque association sportive, culturelle, etc., pour aborder régulièrement les questions liées à l’égalité femmes-hommes » souligne Véronique Lambert. Un cycle de conférences et de formations pour les bénévoles est prévu, avec une formation sur les violences au premier trimestre 2024, suivie par des sessions sur l’égalité femmes-hommes dans les clubs sportifs, associations culturelles…
La dynamique de l’égalité femmes-hommes s’étend également aux écoles, puisque le comité réalise un travail autour de la cour de récréation de l’école Jacques Brel pour à la fois la végétaliser et la dégenrer (ex : pas de terrain de foot réservé aux garçons). Des actions seront menées aussi sur le harcèlement avec le conseil municipal des enfants.

Rendez-vous le 25 novembre Église des Jacobins (entrée côté rue Jules Grévy) de 10 h à 17 h.