Plantation pédagogique de la plus petite forêt communale de France

Où pouvait-on ailleurs qu'à Saint-Jean-de-Losne, plus petite Ville de France, réaliser la plantation de la plus petite forêt communale de France ?

0
621
186 arbres et arbustes ont été installés depuis vendredi dernier.

Pas moins de 45 espèces réparties en 186 arbres et arbustes ont été ou seront progressivement installés depuis vendredi dernier, chemin des calotiers à Saint-Jean-de-Losne (à proximité du City Stade) afin d’y former, à terme, la forêt communale.
Bien qu’elle soit vraisemblablement la plus petite forêt communale de France, l’opération a été sérieusement réalisée via l’association Forestiers du monde (ONGE pour l’information, la prévention et la protection forestière au profit des sociétés humaines), en lien avec l’école primaire du secteur, puisque les élèves et leurs enseignants ont œuvré vendredi 24 février aux premiers travaux forestiers.
« Apprendre à planter les forêts de demain vise à remplir deux objectifs :
Devancer le réchauffement climatique en instaurant des îlots de fraicheur et des espaces capteurs de CO2 mais aussi et surtout œuvrer à la préservation voire à la restauration de la biodiversité » indiquait sur place Elza Bond de l’ONGE Forestiers du monde.
Ainsi, les écoliers ont pu par eux-même mesurer toute l’importance de répondre aux enjeux environnementaux contemporains que sont la lutte contre l’effet de serre d’origine anthropique et l’érosion de la biodiversité.

 

Les écoliers ont déposé au pied des plants la paille protectrice.

 

Un laboratoire local, au fil des décennies…

Mais aussi acquérir les principes de base de la fameuse « pyramide végétale », concept assez technique mais rigoureusement biologique (sinon bio-éthique), instaurant la diversité et le sens des essences et des habitats. Des informations utiles et enrichissantes soigneusement expliquées par les différents bénévoles présents, dont certains s’avéraient admirablement connaisseurs du sujet !
« Cette forêt fera aussi office de laboratoire local, au fil des prochaines décennies puisque nous pourrons y observer l’évolution et la réaction de certaines espèces qu’elles soient autochtones, méridionales ou exotiques, face au réchauffement climatique.
Des scientifiques viendront y constater les effets à moyen et long terme de l’afforestation biodiverse » précisait un participant.
Une fois les plantations effectuées, les écoliers ont mis en place les gaines de protections contre les grands herbivores présents dans cette campagne car « pour les chevreuils, les jeunes pousses sont un met de choix, surtout au début du mois de mars » observait l’un des Forestier du monde.
Puis, ils ont déposé au pied des plants, la paille nécessaire à la préservation du substrat.
Désormais, il n’y a plus qu’à attendre, entretenir un peu, et normalement, la nature accomplira son œuvre protectrice…

Contact :
Tel : 03 80 45 82 99
Mail : forestiers-du-monde.france@sfr.fr
Site web : http://forestiersdumonde.org