Le collectif Santé en Petite Montagne devient association

0
209
La Boissière, l'un des 45 villages concerné par la désertification médicale.

Lors d’une assemblée générale, dernièrement à Saint-Julien-sur-Suran, le collectif Santé en Petite Montagne s’est constitué en association loi 1901, en présence d’une cinquantaine de personnes. C’est François Renaud, fondateur du mouvement en 2019, qui en devient le président.
« Depuis 2 ans, nous alertons sur la situation criante quant au manque de médecins sur notre territoire, Arinthod, Saint-Julien, Thoirette », lance en préambule François Renaud, chiffres à l’appui. « En France 67 millions d’habitants : 95 000 généralistes soit 1 généraliste pour 700 habitants. Dans le Jura 260 000 habitants, 225 généralistes soit 1 pour 1200 habitants. Secteur Petite Montagne 7 000 habitants : 2 généralistes soit 1 pour 3 500 habitants(*), alors que nous pourrions prétendre à 6 généralistes « .

Des problématiques récurrentes

L’échange qui a suivi a mis en exergue la problématique des difficultés de recrutement des médecins, malgré les moyens mis en œuvre. L’intervention d’élus locaux et des professionnels de la santé, a fait ressortir l’implication en général trop faible de la part des collectivités territoriales. « Alors que notre secteur est classé par l’ARS « zone d’intervention prioritaire ». Il faut déterminer les aides et les moyens auxquels nous devons prétendre ».
La toute nouvelle association va donc travailler activement sur plusieurs pistes ; l’exploration d’un vivier local, ou comment recenser les étudiants en médecine sur les 45 villages du territoire, la mise en place de contacts avec les facultés de médecine de Lyon, Dijon et Besançon, et avec les syndicats de médecins et d’étudiants, la création d’une plateforme numérique, l’organisation d’une communication efficace.
L’association a fixé une adhésion d’un montant de 20 euros.

(*) : François Renaud a évoqué la situation particulière et qu’il espère provisoire, de la suspension d’un médecin à Saint-Julien.

Contact : François Renaud 06 22 47 66 01 francrenau@gmail.com