Jura. Paul-Emile Victor enfin en BD !

L’ouvrage sera dévoilé en avant-première lors des RDV de l’aventure. Les scénaristes, Stéphane Niveau et Stéphane Dugast, et l’illustrateur, Laurent Seignereut, seront à Lons pour présenter le tome 1.

0
91

Un nouvel ouvrage va paraître sur celui qui a eu une vie digne d’un roman d’aventures : le Jurassien, tour à tour, ethnologue, entrepreneur, écrivain, dessinateur et grand défenseur de la nature, Paul-Emile Victor. Et pas n’importe quel ouvrage, une BD !

Ce premier tome retrace la jeunesse de l’aventurier dans le Jura jusqu’à sa première expédition sur la côte orientale du Groenland. Le scénario a été rédigé par deux explorateurs : Stéphane Niveau, bien connu dans le département, notamment pour sa création avec Jean-Christophe Victor de l’Espace des mondes polaires ; et Stéphane Dugast, journaliste, auteur, et réalisateur, sur les mondes sauvages, à qui l’on doit le documentaire « Paul-Emile Victor, j’ai horreur du froid ».

Frédéric Michel

Il sera possible de rencontrer les deux hommes et de découvrir « Paul-Emile Victor, la soif d’aventures », paru aux éditions bisontines du Sékoya, le samedi 16 mars, à 18 h 30, au théâtre de Lons-le-Saunier. La discussion sera animée par Frédéric Michel, chroniqueur BD à France Culture et créateur du podcast « Dans ma bulle ».

L’illustrateur, Laurent Seigneuret, sera également présent. Depuis l’enfance, il nourrit une passion pour la bande dessinée. Il s’est fait davantage connaitre des Jurassiens car il est le dessinateur de la BD biographique « Louis Pasteur, une vie au service de la vie » (parue également aux éditions du Sékoya).

Le passionné propose, en amont de la rencontre, un atelier bande dessinée, de 14 h à 16 h, au Culthurel. En s’appuyant sur la BD consacrée à PEV, il abordera les différentes phases de création d’un album. Car, de l’idée du scénario aux premiers croquis (recherche de personnages, crayonné, encrage, mise en couleur et story-board), le chemin est long pour donner vie à une BD (Tarif : 25 euros. A partir de 14 ans. Inscription en ligne).

Ils en parlent le mieux

Stéphane Niveau : « Le tome 1 se concentre sur les trente premières années du personnage. Il raconte comment un homme se construit, comment un caractère s’affirme. Les graines de l’aventure sont certainement présentes en chacun de nous tous. Avec ses premières années, Paul-Emile Victor nous montre que lui a su aller les chercher pour les cultiver et les récolter. Le tome 1 nous narre cet apprentissage, loin d’être évident. C’est en quelque sorte l’école de l’aventure, celle qui transforme les opportunités en actions. Et si les opportunités n’arrivent pas, Paul-Emile nous apprend qu’il faut tout mettre en œuvre pour aller les chercher ».

Stéphane Dugast : « Les années de jeunesse de l’explorateur sont bien entendu décisives pour la suite. Chronologie des faits oblige, le Jura est à l’honneur dans ce premier tome, alors que le second tome sera quant à lui tout blanc et tout glacé ! Pour autant, nous racontons dans ce tome 1 sa première expédition au Groenland, et son embarquement sur le mythique trois-mâts barque Pourquoi-Pas ?, qui peine à se frayer un chemin dans les glaces. Bref, un parfum d’aventures souffle avant trois autres albums tout aussi palpitants ! »

Paul-Emile Victor, tome 1, La soif d’aventure. 54 pages. Parution : avril. Les éditions du Sékoya. 19,50 euros.

Les RDV de l’aventure

Ce festival est devenu en quelques années un événement incontournable dans le Jura. Il y en a pour tous les goûts : ciné-rencontres, rendez-vous littéraires, expositions, spectacles, concerts, ateliers, conférences, sorties nature, programmation OFF.

La neuvième édition est prévue du 13 au 17 mars à Lons-le-Saunier. Il est déjà possible de commander ses billets sur www.rdv-aventure.fr/billetterie