Dole. Opération remontada pour le J.D.F !

En l'emportant 2 buts à 1, à domicile face à Vesoul, les Dolois ont engrangé leur troisième succès consécutif et du même coup, réintègrent le ventre mou du classement. En attendant, ce week-end, les hommes de Pepe tenteront de passer les portes du 7ème tour de la Coupe de France à Mulhouse.

0
725
Le JDF semble avoir repris sa marche en avant. (Photo d'archive).

La pluie, le vent, et les conditions météo dantesques contrastaient avec l’animation offensive, étincelante et lumineuse que l’on pouvait observer, samedi soir au stade Bobin, où le JDF recevait le FC Vesoul pour la 6ème journée du championnat de National 3.
Et c’est assez logiquement qu’après avoir été chercher deux succès lors des deux précédentes confrontations à l’extérieur (La Chapelle-de-Guinchay et Yzeure), le JDF a signé sa première victoire devant son public ! Même si celui-ci s’avérait encore plus clairsemé qu’à son habitude.
Sefraoui avait montré la voie en ouvrant le score du plat du pied à la mi-temps de la première mi-temps (23′). Les hommes de Pepe avaient globalement la main mise sur le jeu. Mais rien de plus à noter jusqu’à la pause.
Assez étrangement, puisque contre le cours du jeu, Vesoul égalisait en milieu de seconde période par Yerbe (69′). C’était sans compter sur la capacité à rebondir, la ténacité et sans doute un valeureux orgueil bien salutaire des locaux, qui reprenaient l’avantage au tableau d’affichage 5 minutes plus tard, par Chayebi (74′).
Exemplaires dans la gestion des émotions et le replacement défensif, les Dolois laissaient tourner l’horloge et obtenaient ainsi une concluante troisième victoire consécutive.
De quoi envisager des jours meilleurs pour le JDF, qui visiblement, semble préférer l’automne…
Surtout avec, en ligne de mire (après sa qualification obtenue sur le pelouse du FC Chalon), le 7ème tour de Coupe de France qui se déroulera le 18 ou 19 novembre à Mulhouse. Une performance historique que jamais le club n’avait atteinte dans son histoire. L’exploit serait-il à portée de main ?
Réponse ce week-end.

Les hommes de Pepe avaient globalement la main mise sur le jeu.