Rubrique. Grands mots, Grands remèdes : Mignonne

0
262

Tous les ans à cette époque nos médias publient une liste des mots nouveaux de
l’année en nous invitant à en faire bon usage puisqu’ils sont dès lors validés par nos
grands dictionnaires. En termes de communication, ces articles qui reviennent à date
fixe s’appellent des marronniers. C’est en souvenir d’un marronnier qui fleurissait,
avec beaucoup de savoir-vivre, tous les printemps sur la tombe des Gardes-Suisses.
Quatre cents d’entre eux furent massacrés le 10 août 1792 aux Tuileries quand les
soldats de cette troupe d’élite furent les derniers à défendre Louis XVI (1).
Tous les ans pour leur rendre hommage un petit article leur était consacré et ce sont
ces articles redondants qu’on a appelé « marronniers » (2).
Cette année feront leur entrée dans le Larousse 2025 les écogestes (3), les
mégabassines, les polluants éternels, les ilots de chaleur, le verbe visibiliser (4), le
masculinisme (5), la femtech (6), le planchodrome (7)…
Des mots qui ne me font pas rêver…
Pourquoi, lisant ces mots nouveaux, me trotte dans la tête ce sonnet de Pierre de
Ronsard qui date de juillet 1545 ?

A Cassandre
Mignonne, allons voir si la rose / Qui ce matin avoit desclose / Sa robe de pourpre au
soleil / A point perdu ceste vesprée / Les plis de sa robe pourprée, / Et son teint au
vostre pareil.
J’ai voulu m’essayer au compliment avec nos mots nouveaux de 2025…

A Alba, (8)
Puissent tes écogestes épargner nos mégabassines des polluants éternels,
Puissent nos ilots de chaleur visibiliser à fond ton masculinisme et libérer la femtech
qui t’est due sur tous les planchodromes de Franche-Comté…
Hélas, cette fois c’est sûr : je ne suis pas Ronsard ! Et aussi je regrette les mamours
envoûtants de nos mots de naguère et la rudesse de nos mots d’aujourd’hui.

Notes :

(1)- Les Gardes-Suisses étaient une troupe d’élite de l’armée royale. Depuis Louis XI
(roi de France en 1461) près d’un million de soldats helvétiques ont servi la France.
Le 10 août 1792 la monarchie a du plomb dans l’aile. Les Gardes-Suisses aux
Tuileries entonnent l’air d’un opéra-comique célèbre de Grétry de 1784 : « Ô Richard,
Ô mon Roi, l’univers t’abandonne ! ». Lamartine décrira plus tard la scène : « Les
uniformes rouges des huit cents Suisses, assis ou couchés sur les paliers, sur les
degrés, sur les rampes, faisaient ressembler d'avance l'escalier des Princes à un
torrent de sang». Effectivement 400 furent massacrés. Et quand ensuite un
marronnier eut l’élégance de fleurir tous les ans sur leur tombe, cet égard valait plus
que l’expression retenue par l’Histoire : Point d’argent, point de Suisse !

(2)- Quelques marronniers incontournables auxquels nous n’échapperons pas :
-« Cette année la rentrée sera agitée. Il faut se préparer à des mouvements sociaux
très durs ». Ce marronnier est valable tous les ans début septembre. Garder votre
ticket.
-« Comment perdre quelques kilos avant de s’exposer sur les plages ». Couverture
des magazines à paraitre en avril.
-« Le chocolat est un excellent antidépresseur ». À paraitre une semaine avant Noël
et une semaine avant Pâques.
-« Comment perdre 12 kilos en une semaine grâce au nouveau régime Tartempion à
base de sirop de fake-news parfumé au curcuma ». À paraitre un mois après les
précédents.
-« Préavis de grève à la SNCF… Pourrons nous partir en vacances cette année ? »
Ce ne sont que quelques exemples. N’oubliez pas aussi les nombreuses solutions
pour les déserts médicaux.

(3)- L’écogeste rentre dans le dictionnaire. C’est une façon de limiter notre impact sur
l’environnement. Par exemple pour limiter sa consommation électrique : lire le
dictionnaire avec une bougie. Éteinte, la bougie.

(4)- Reconnaissons que le verbe visibiliser manquait cruellement à notre
comprenture. Ouïebiliser aussi mais il faudra attendre encore un peu.

(5)- Alors que le mot « féminisme » a été promu par Fourier en 1837, il aura fallu
attendre 2025 pour voir arriver le masculinisme. Espérons ne pas attendre aussi
longtemps les masculinicides, ni pour voir les Homen manifester organes sexuels
aux quatre vents.

(6)- La femtech contraction de « female technology » rassemble les techniques et
innovations concernant la santé des femmes : ménopause, endométriose, puberté
difficile, fertilité, orgasmes multiples, retrouver ses clés, libido dans les chaussettes et
j’en passe.

(7)- Il y a eu débat. Fallait-il dire planchodrome ou skate park ? On a finalement
sauvé le beau langage et choisi planchodrome pour ce lieu où l’on fait du skate-
board.

(8)- Alba est en tête des prénoms à la mode en 2024 grâce à la série espagnole Les
Dames du Téléphone. Alba signifie blanc. Sauf exception, son arrière-grand-mère se
prénomme Marguerite et sa mère Blanche. Ses petits-enfants en 2070 seront Pâlotte
et Livide.
À noter que les Alba « ont un sens artistique très développé et que dès son plus
jeune âge elle peut aider ses parents à décorer sa chambre ». C’est un plus. Par
contre «elle est sensible aux films romantiques et elle peut même verser des
larmes». Ce qui devient vite insupportable.
C’est le site laboiterose.fr qui nous le précise.