L’invitée de la semaine : Marion Martineau Charlot

Depuis 2015, les Rendez-vous de l’Aventure sont donnés à tous les amoureux de grands espaces, d’histoires époustouflantes, de découvertes à couper le souffle. Marion Martineau Charlot, directrice de l’événement, nous en dévoile les secrets.

0
293
C’est une formidable aventure qui attend le public du festival cette année

Que sont les Rendez-vous de l’Aventure ?
Il s’agit d’un festival de films et de livres ayant pour thèmes les voyages, l’aventure, les découvertes… Organisé au cœur de la ville de Lons le Saunier du 17 au 20 mars prochain par la Fabrique de l’Aventure, il se compose de projections de films, 17 au total et de présentations et suggestions d’ouvrages littéraires portant sur les mêmes thématiques. Nous proposerons également de nombreuses animations à destination de tous, comme des conférences, des expositions, des sorties en extérieur… La programmation se veut riche et variée.

Vous parlez également de rencontres…
En effet, à l’issue de chaque projection, l’un des protagonistes du film sera présent afin d’en parler. Ce sont des moments intenses, empreints d’émotions et de sincérité que nous livrent ces professionnels, explorateurs, photographes…Par exemple, à l’issue du film « Les gardiens du Caucase », le photographe Grégoire Eloy partagera son expérience quant à sa rencontre avec les bergers en plein hiver.

Où se déroulera le festival ?
Dehors pour commencer, dans les rues de la ville avec les animations mises en place. Nous sommes également accueillis par la médiathèque de la ville pour certaines projections et la présentation des ouvrages. Et pour la première fois depuis le début de ce festival, nous avons conclu un partenariat avec les scènes du Jura qui nous donne accès au théâtre de la ville. Les films de la sélection officielle seront projetés dans le décor baroque de ce bâtiment historique. Près de 400 personnes pourront y être accueillies. De plus, une exposition « la montagne fluo » sera déployée dans le péristyle de l’édifice. Un guide de haute montagne en assurera la visite.

Quels seront les autres temps forts du festival ?
Comme à chaque édition, nous organisons une compétition entre les films présentés. Deux grands prix seront remis : le grand prix François Bel associant l’homme à la nature et le grand prix VEIA du film d’aventure, qui retrace une histoire majeure et inspirante. Il y aura également un grand prix du public et enfin, le prix du jury Jeunes. Ces derniers sont des volontaires issus des établissements d’ECLA, âgés de 16 à 20 ans et qui ont souhaité participer à l’événement. Enfin, un comité de lecture décernera le Grand Tétra du Livre d’aventure parmi une sélection de cinq ouvrages. La remise des prix se déroulera dimanche 20 mars, à 16h. A l’issue, nous diffuserons le film lauréat de l’année dernière.

Comment s’est passée la précédente édition justement ?
Elle fut numérique, en raison de la crise sanitaire. Elle a toutefois rassemblé plus de 14 000 personnes et ce, dans 30 pays différents. Les festivaliers ont pu visionner des films et choisir leur favori. Il s’agit de « Alaska Patagonie » que nous souhaitons projeter en présence du public afin de vivre ensemble les émotions procurées par ce témoignage.

Comment peut-on réserver nos places ?
Il vous suffit de vous rendre sur le site internet : www.rdv-aventure.fr, tout  y est expliqué. Il est nécessaire de réserver vos places en amont. Vous serez ainsi assurés d’assister à la séance (ou aux séances !) de votre choix.

Un petit mot sur François Bel ?
La fondation François Bel est un partenaire majeur de ce festival et nous souhaitions faire hommage à son créateur en repassant un de ses films qui a marqué le festival.

 

Nouveau !

Le dimanche 13 mars, le coup d’envoi du festival sera donné “hors-les-murs” du centre-ville, avec une représentation inédite du spectacle “Le Passage du Nord-Ouest” de la compagnie Tonne, dans l’enceinte d’un bâtiment industriel, du groupe Coopératif Demain. Remarqué à Chalon dans la Rue, ce grand spectacle qui peut accueillir un public de 800 personnes, relate une aventure sur la banquise et se veut un plaidoyer pour la lutte contre le réchauffement climatique.