L’Ultra Trail des Montagnes du Jura (UTMJ) aux Rousses

Johan Fernandez et Claire Bannwarth, seuls au monde.

0
80
Claire BANNWARTH au ravitaillement aux Rousses à mi-course tout sourire.

La 1ère édition de 2020 de l’UTMJ, a laissé un souvenir impérissable à tous les concurrents, suiveurs et spectateurs avec son lot de conditions météorologiques plus que mémorables. Le temps avait cumulé toutes les saisons dans le même week-end, proposant alternativement soleil,  pluie, boue, vent, neige, et  froid. Mais comme les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément, la 2ème édition 2021 s’est elle déroulée le week-end dernier sous un temps clément et ensoleillé, plutôt agréable pour les concurrents.
Cinq itinéraires de course étaient donc proposés par l’organisation, aux traileurs et traileuses impénitents pour une arrivée globale à Métabief, le must tout d’abord avec l’UTMJ en départ de Lancrans près de Bellegarde (01) de 187 km et 7970 D+, puis La Franco-Suisse en départ des Rousses (39) de 110km et 4070 D+ à cheval entre les deux pays voisins, ou encore  La Renarde en départ des Rousses (39) également de 77km et 2690 D+, ou peut-être la CMM en départ de Chapelle des Bois (25)  de 42km et 1270  D+, et enfin la Lynx en départ de Mouthe (25) de 23km et 900 D+.

Une grande dame en course…

Un des faits du match si l’on peut dire, c’est bien sûr la victoire au bout des 187kms du Haut Savoyard Johan Fernandez en 26h 19’ 46’’, avec 2h25’ d’avance sur son second le Britannique Oliver Webb  et le Jurassien Nicolas Garin-Laurel. Mais la belle surprise est quand même  la 4e place au scratch à 15’ de la 3ème marche, de Claire Bannwarth, l’Alsacienne de 32 ans 1ère chez les féminines, une boule d’énergie, qui a donc un incroyable talent. Signalons aussi qu’Alexandre Boucheix alias «Casquette Verte» sur les réseaux sociaux, a lui dominé le 77kms en 7h37’18’’. Nous avons vu passé tous ces athlètes au ravitaillement de mi-course à l’Omnibus des Rousses, en bonne condition physique, mais il fallait encore se faire Le Risoux…