L’UDAF inaugure une antenne à Champagnole

Elle est ouverte depuis avril. Huit collaborateurs accompagnent 200 majeurs protégés.

0
123
Huit salariés ont décidé de travailler plutôt à Champagnole. Une meilleure conciliation du temps professionnel et personnel.

« Notre objectif est d’être encore plus en proximité. » Olivier Bonnot, directeur de l’UDAF (Union départementale des associations familiales), explique ainsi l’ouverture d’une antenne à Champagnole depuis avril. Huit collaborateurs exclusivement tournés sur le service de la protection juridique des majeurs y travaillent. Ils accompagnent 200 majeurs protégés qui résident dans les secteurs de Champagnole, Arbois, Salins-les-Bains et Mouchard. Le responsable est Rémi Therme.

Moins de kilomètres pour usagers et salariés

« Nous avons ouvert Lons en 1946, Dole en 1970, Saint-Claude en 2008 et Champagnole en 2022, rappelle Olivier Bonnot. Cela prend d’autant plus de sens avec le coût des déplacements aujourd’hui. » L’autre motivation du conseil d’administration était de fidéliser son personnel. « Nous n’avons pas créé de poste, mais installé là-bas des salariés volontaires qui ont gagné en déplacement. »
Meilleure couverture du territoire, meilleure conciliation du temps professionnel et personnel pour les salariés, l’UDAF tire un bilan positif de son initiative. L’association se réjouit aussi d’avoir été très bien accueillie par la mairie, qui lui a permis de s’installer au 89, rue Camille Blondeau (une installation provisoire car l’UDAF rejoindra ensuite la cité Javel). Le service est financé par l’Etat. Et l’UDAF en profite pour développer ses partenariats avec les associations locales.
« Notre démarche est vraiment d’aller vers les personnes que nous accompagnons », conclut Olivier Bonnot, qui tient à remercier le personnel qui s’est engagé à Champagnole : Rémi Therme, chef de service ; les délégués mandataires à la protection des majeurs, Julie Bastenier, Caroline Jeannin, Christelle Dupuped, Laëtitia Perrey et Elodie Courvoisier ; les deux assistantes administratives, Julie Panchot et Marine Hocquard.