OPAH-RU : c’est parti pour 5 ans !

Les élus étaient nombreux mercredi dernier à Juraparc pour annoncer et développer l’OPAH-RU qui a débuté en mars dernier et qui s’étendra sur une durée de 5 ans. Détails.

0
101
Jean-Yves Ravier (à gauche) en compagnie de l'architecte du projet, de Claude Borcard et de Danièle Brulebois, au 2 rue St Désiré

OPAH-RU, c’est l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain. Cette opération s’adresse à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, souhaitant améliorer et rénover l’habitat au cœur des villes de Lons-le-Saunier et de Montmorot. Ces réhabilitations sont jugées nécessaires et urgentes par les élus qui se sont exprimés tour après tour pour définir les actions à mener en priorité : travaux de rénovations énergétiques, adaptation des logements au vieillissement et au handicap, traitement des situations d’habitat indigne, sans oublier les subventions pour les travaux de rénovations énergétiques d’ensemble des copropriétés.
D’autre part, ils entendent mener la création de nouveaux logements de qualité, répondant aux attentes actuelles en réhabilitant des logements locatifs ou en accession de qualité (on pense notamment au confort, à la luminosité, à l’accessibilité…), dotés d’équipements performants d’isolation, de ventilation et, point important, de chauffage, le tout dans un environnement revalorisé avec terrasses privatives, espaces communs à disposition, cours intérieures végétalisées… La préoccupation des élus pour la flambée des prix des énergies, qui impactent encore plus les ménages modestes vivant, de surcroît, dans des logements mal isolés était palpable.

230 logements concernés

Bien sûr, tout ceci coûte cher et peu sont les propriétaires à posséder les fonds nécessaires à de tels travaux. La collectivité estime un coût des travaux final de 8 millions d’euros dont 3 650 000€ seront subventionnés par divers organismes : l’ANAH, ECLA, les villes de Lons et de Montmorot, le conseil départemental du Jura, ma PrimeRénov’, Action Logement et la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ces travaux concernent 230 logements.
Pour y voir plus clair et accompagner gratuitement les porteurs de projet dans leurs démarches, SOLIHA est l’interlocuteur unique.
Les propriétaires éligibles au projet pourront solliciter l’organisme pour toute question d’ordre technique, financier et administratif. SOLIHA va déterminer si le propriétaire est éligible, organisera des visites conseils et des études de faisabilité directement dans le logement, estimera le montant des subventions et évaluera la rentabilité locative des opérations, montera les dossiers des demandes de subvention et enfin, accompagnera les propriétaires jusqu’au terme de leurs projets.
SOLIHA est joignable au 03 84 86 19 10.

Un cas concret : le 2 rue Saint-Désiré

Le 2 rue Saint Désiré en pleine rénovation

Au cœur de la ville, un immeuble est d’ores et déjà en cours de réhabilitation. Situé au 2 rue Saint-Désiré, il sera prochainement constitué d’une vitrine commerciale et de quatre logements. Trois d’entre eux seront conventionnés « sociaux » et le dernier « très social ». Le bâtiment atteindra le niveau « bâtiment basse consommation » après travaux.
Un investissement important, tenu secret par le propriétaire du bâtiment. Danièle Brulebois, présente sur les lieux, souligne l’importance de ces travaux, créant de l’emploi et dynamisant l’économie locale.
Le propriétaire conclut : « Heureusement que SOLIHA était à nos côtés pour nous aider à mener ce projet à bien ».