Département. Lisnard : une réunion politique pour préparer l’avenir

Elle était organisée par Sophie Olbinski qui est la référente dans le Jura du parti créé par le maire de Cannes, Nouvelle énergie pour la France.

0
367
Il n'y avait pas assez de sièges dans la salle du Carcom pour accueillir tous les participants venus écouter David Lisnard.

La rencontre organisée par l’AMJ (lire ci-contre) suivait une visite amicale sur le territoire de Terre d’Emeraude et précédait une réunion publique davantage politique au Carcom à Lons-le-Saunier.

Celle-ci avait été organisée par Sophie Olbinski, référente Nouvelle énergie pour la France, qui a réussi le pari de remplir la salle. La conseillère municipale d’opposition à Lons-le-Saunier a rappelé que David Lisnard était « le maire le mieux élu de France avec plus de 88 % au premier tour » lors des dernières élections municipales. Un maire depuis dix ans qui a créé ce « parti qui porte l’espoir ».

« Depuis tout gamin, je voulais être maire de Cannes et j’aimais la politique, a enchaîné le Cannois. J’ai eu la chance qu’une personnalité de premier plan me fasse confiance. Je n’aurais sans doute jamais été maire de Cannes et président de l’AMF sans Jacques Pélissard. »

Pour le maire de Cannes, « la politique est une haute exigence ».

Recréer une espérance

Il a expliqué que la politique est noble si on le décide et qu’elle est indispensable à la vie car elle engage la vie des autres. « La politique est une haute exigence. » Pour lui, la crise du civisme dans laquelle nous sommes est un désastre. Il a invité le public à « mener le combat » ensemble « pour refuser la fatalité. L’enjeu est majeur, il faut recréer une espérance. On doit retrouver une ambition différente ».

Justice, éducation, environnement, services publics, flux migratoires, industrie… David Lisnard s’est exprimé pendant deux heures sur une multitude de sujets, avant de poursuivre les discussions autour du verre de l’amitié.