L’invitée de la semaine : Kelly Maîtrepierre

Rencontre avec une jeune femme, exemplaire de résilience. 

0
402

Kelly Maîtrepierre, vous avez été victime à l’âge de 14 ans d’actes de tortures et de barbaries entrepris par celles qui a l’époque étaient vos deux « meilleures amies ». Votre histoire a été très médiatisée, notamment via la presse écrite ou la télévision. 20 ans après, quel regard portez-vous sur ce tragique fait divers ?
Vingt ans après les faits, je me dis que j’ai eu beaucoup de chance de survivre à cela. C’est pourquoi j’espère que mon histoire aidera certaines personnes victimes d’actes de violence.

Comment la mère de famille que vous êtes devenue, parvient à exister quotidiennement avec l’horreur que vous avez subie adolescente ?
Je ne me suis jamais laissée abattre, dépassée par cette affaire que j’ai subie. J’ai réussi à faire de cette terrible histoire négative, un point positif dans ma vie et pouvoir avertir mes enfants du danger.

Vous avez également créé votre association « Sans défense » pour aider et accompagner les victimes. Quels moyens et quelles méthodes utilisez-vous pour y parvenir ?
Pour faire connaître mon association, j’en assure la promotion à travers les émissions télévisées et les journaux. J’organise également ma première bourse aux jouets le 6 et 7 novembre à la salle des fêtes de Saint-Vit. (Pass sanitaire obligatoire).

Vous avez par ailleurs écrit un livre intitulé « Laissée pour morte » qu’aujourd’hui vous ambitionnez d’adapter au cinéma avec comme principal objectif de dénoncer la montée des violences dans notre société. Comment expliquez-vous cette agressivité croissante de notre époque ? Et selon vous, comment parvenir à s’en extraire ?
Nous vivons dans une époque où il n’y a plus de respect et où la violence est devenue banale. On sort une arme pour un oui pour un non…
Je pense que certaines lois devraient être révisées, et punir plus sévèrement les actes de violence qu’il s’agisse de harcèlement scolaire ou de personnes maltraitées au sein d’un foyer.

Pour financer votre projet vous venez de lancer une cagnotte sur leetchi.com. A combien en êtes-vous aujourd’hui, et combien vous faudrait-il atteindre pour que votre projet cinématographique puisse se réaliser ?
Ma cagnotte Leetchi vient tout juste d’être mise en ligne sur les réseaux sociaux ( QR Code visible via Facebook : Kelly Maitrepierre ).
Cela me serait très utile car j’ai besoin d’environ 20 000€ pour réaliser la bande annonce de mon film afin d’espérer, ensuite, la proposer aux investisseurs.

Pensez-vous pouvoir un jour pardonner tout ce mal que l’on vous a fait ?
Je ne pardonnerai jamais ce qu’elles m’ont fait, car ça à été un acte totalement gratuit.

Lien vers la cagnotte :
https://www.leetchi.com/c/solidarite-realisation-film-laissee-pour-morte