Jura. L’invité de la rédaction : François Vachette

Rencontre avec le président du Collectif d'Alerte Bresse-Revermont Environnement.

0
534
François Vachette.

François Vachette, depuis quand et pourquoi existe votre mouvement ?
Notre association Cabre39 (Collectif d’Alerte Bresse Revermont Environnement) a été créée en 2021 avec comme objet de protéger les espaces naturels, le patrimoine bâti, les sites et les paysages du département du Jura et en particulier les communes de la Communauté de Communes de la Bresse-Haute Seille et celles de Arbois Poligny Salins Cœur du Jura.
C’est à dire de lutter contre toutes les atteintes qui pourraient être portées à l’environnement, aux hommes, à la faune et à la flore et notamment chaque fois qu’elles seront susceptibles de toucher aux caractères naturels des espaces et des paysages, aux équilibres biologiques et, d’une façon générale, à la santé et à la sécurité des hommes, des animaux et des choses.
L’association se réfère notamment à cet égard à la Convention Européenne des Paysages ; lutter, y compris par toute action en justice, contre les projets d’installations industrielles néfastes pour les intérêts de la nature, des gens, du patrimoine paysager et bâti, notamment contre les usines d’aérogénérateurs dites « parcs » éoliens
Le Jura est un des départements les moins ventés de France et, par manque de vent, les projets des différents acteurs veulent toujours installer les éoliennes les plus hautes de France : 240 m pour le projet Kalista !

Sur quels dossiers êtes-vous actuellement engagés ?
Nous avons été très mobilisés par divers projets éoliens tels ceux de Vincent/Froideville et celui de Bersaillin/Monay/Sellières de la société Kalista.
Nous sommes en alerte permanente grâce à nos adhérents et correspondants pour connaître les éventuels projets d’éoliennes terrestres.
Nous sensibilisons les municipalités sur la réglementation et ses contraintes qui sont bien souvent méconnues. Nous sommes en contact amical avec les élus. Notre action est toujours exercée dans un cadre légal et non violent.
Dès qu’un projet est porté à notre connaissance nous rencontrons les acteurs pour leur signifier notre existence et les avertir de notre veille au strict et complet respect de la réglementation.

Que répondez-vous à ceux qui persistent à vous opposer que l’éolien, « en tant qu’énergie verte » est l’une des meilleures alternatives aux énergies fossiles et polluantes ?
L’éolien n’est pas plus vert que l’électricité produite en France, déjà décarbonée à 97%, pilotable et avec un coût de production très inférieur à nos voisins.
L’éolien terrestre a un facteur de charge d’environ 24% dû à son intermittence, ce qui signifie que pour chaque éolienne installée il faut une solution de secours lors du manque de vent.
Les autres pays européens utilisent des centrales à charbon, au lignite en Allemagne, ou au gaz. Ce gaz est du gaz de schiste liquéfié et transporté majoritairement depuis les USA par des navires qui nécessitent des terminaux méthaniers nouvellement construits. La liquéfaction et la vaporisation utilisent une énergie considérable émettrice de CO2.
Or, remplacer une électricité décarbonée par une autre intermittente, non pilotable et peu prédictible n’a pas de sens. Le foisonnement éolien n’existe pas contrairement à l’affirmation « il y a toujours du vent quelque part ».
L’Allemagne est l’exemple à ne pas suivre ; malgré le développement massif des éoliennes ils émettent toujours autant de CO2, ont dépensé plus de 500 Mds €, sont toujours plus dépendants du gaz qui arrive de plus en plus loin. Leur électricité émet dix fois plus de CO2 que la nôtre !
Nous serons probablement obligés de « passer temporairement » par un peu d’éolien que nous espérons offshore « ancré », donc réversible.

Quelles actions prévoyez-vous pour ce printemps 2024 dans le Jura ? Et à plus long terme ?
Rester attentifs aux évolutions de la réglementation et leur mise en place. Continuer à informer les municipalités et leurs habitants de la réalité de l’éolien. Aider les autres associations.
Et d’une manière plus globale, inciter à préserver nos paysages, nos monuments, nos forêts, tout ce qui constitue notre histoire et contribue au Bien Vivre Jurassien…

Contact : https://www.cabre39.com