Jura. La SPA sort le grand jeu pour les fêtes

Au niveau national, plusieurs campagnes innovantes et touchantes sont lancées. Dans le Jura, des animations seront organisées au profit des animaux en détresse au sein des refuges, à l’approche de Noël.

0
8492

Comme tout le monde, la SPA subit cette période inflationniste. « Nous avons vu notre coût de prise en charge de l’animal augmenter de 36 % entre 2019 et 2023, passant en moyenne de 692 à 942 euros, précise le président de la SPA, Jacques-Charles Fombonne. L’association, qui ne vit que de la générosité du public, a donc besoin de collecter des dons pour financer au mieux toutes ses missions de protection animale et continuer à recueillir un maximum d’animaux en détresse au sein des refuges.
C’est pourquoi la SPA a décidé de sortir le grand jeu, afin de soutenir les 7 000 animaux qui passeront les fêtes de fin d’année en refuges. « Nous lançons différentes campagnes innovantes et toutes aussi touchantes », annonce le bénévole.

#FautQu’onCause

Vous les avez peut-être déjà vues ou entendues : des vidéos drôles ont été créées par des célébrités et des créateurs de contenus, dans lesquelles leurs animaux prennent la parole pour « causer » en faveur des plus défavorisés. Elie Semoun, Romy, Sébastien Cauet, Noholito, Monsieur Thomas, Hwi-Jae, Juste Zoe, Anil B, Kaatsup, Sora… ont déjà rejoint l’initiative.
« On s’est dit que si les animaux pouvaient parler, ils nous diraient d’aider leurs congénères les moins chanceux, explique le président. C’est en partant de cette idée que nous avons fait appel à des soutiens pour une grande campagne collaborative sur Instagram, dont l’objectif est de financer plus de 50 000 repas pour nos pensionnaires. »

De belles histoires aussi

La SPA a également lancé des histoires bouleversantes d’animaux sauvés et recueillis par l’association, à écouter sans modération. « Le principe est simple : vous sélectionnez sur notre site internet www.la-spa.fr « chien », « chat » ou « équidé », puis « une preuve d’amour » pour raconter une histoire audio basée sur les faits réels du sauvetage d’un animal, détaille Jacques-Charles Fombonne.
Le message à retenir est le suivant : grâce à la générosité du public, les épreuves d’une vie sont surmontées par de fabuleuses preuves d’amour ! »
Et pour conclure cette campagne originale, les enfants, qui représentent les protecteurs de demain, ne sont pas oubliés. Trois petits contes de Noël, en format numérique et rédigés par Les livres du Dragon d’Or, sauront donner du baume au cœur aux plus petits à la lecture des histoires touchantes et pleines d’espoir de Kawaï la jeune chienne, Everest le poulain et Boss le chat, dans une démarche de sensibilisation dès le plus jeune âge.

Et localement ?

A l’approche de Noël, les associations locales s’affairent. Le refuge de Beaurepaire-en-Bresse prépare deux animations. Le Noël des animaux au refuge aura lieu le 9 décembre, de 11 h à 18 h. Vin chaud, crêpes, seront proposés aux visiteurs. L’association sollicite des cadeaux emballés pour les animaux, afin de les déposer au pied du sapin.
Le 16 décembre, les bénévoles iront à la rencontre des Lédoniens, sur le parvis du Carcom, de 10 h à 18 h 30. Là encore, vin chaud, crêpes, participation du club jeunes et rencontre avec quelques chiens sont prévus, en plus des stands habituels.
« L’adoption responsable, c’est la politique de la SPA toute l’année, insiste Stéphanie Delauney, la responsable. C’est vrai qu’avec la magie de Noël et tout l’amour à donner, ce peut être le bon moment en cette fin d’année d’accueillir un nouveau compagnon chez soi. » Le refuge est bien sûr intéressé pour recevoir tous types de dons et en particulier de la pâtée pour chats.
La SPA de Dole et sa région, qui quant à elle, adhère à la confédération nationale de la défense de l’animal, prépare ses prochaines portes ouvertes, les 9 et 10 décembre. Elle a de nombreux besoins. Beaucoup de chats et chiens sont dans l’attente d’une nouvelle famille.

Hermès a 4 ans. C’est un toutou affectueux, dynamique et joueur. Il recherche une famille où il sera le seul animal de la maison. Il peut être rencontré à Beaurepaire.