Dole. Les premiers dossiers de Hugues Alladio, nouveau sous-préfet de Dole

Sécurité, contrat de ville, environnement, Hugues Alladio nouveau sous-préfet de Dole, livre en exclusivité, les premiers axes de son action sur le territoire. Morceaux choisis.

0
1247
Hugues Alladio

Il est le nouveau visage de la République dans l’arrondissement de Dole. Hugues Alladio a pris ses fonctions de sous-préfet lundi 29 janvier au cours d’une cérémonie protocolaire au cimetière de Landon. Gerbe de fleurs dans les mains, le haut fonctionnaire a rendu hommage aux morts pour la France avant de rejoindre son nouveau lieu de travail, l’hôtel de la sous-préfecture où il a tenu un discours.

Un parcours atypique

Né à Cannes dans les Alpes-Maritimes, Hugues Alladio n’arrive pas dans le Jura en terre inconnue « mes parents avaient des amis dans le département, je me souviens enfant avoir passé quelques séjours ici. »
Fils d’ouvriers, Hugues Alladio a très vite cultivé un goût pour les affaires publiques, en passant en 1990 une maîtrise en droit public et une formation à l’institut régional d’administration de Bastia. De l’île de beauté où naquit Napoléon à qui l’on doit le système préfectoral, Hugues Alladio retiendra de la population sur place « des personnes éprises de liberté. »

« Un facilitateur, à l’écoute du territoire »

Pour sa première affectation dans la préfectorale, ce dernier entrevoit son rôle comme celui d’un facilitateur, à l’écoute du territoire. « Les portes de la sous-préfecture seront toujours grandes ouvertes » explique-t-il. Il conçoit sa présence sur le terrain par des visites de cantons « je pourrais ainsi rencontrer un maximum de personnes ».
Sportif, il affectionne le rugby, ne se privant pas d’une petite conversation sur le ballon ovale avec les porte-drapeaux venus l’accueillir. Il pratique aussi le trail (course à pied) et souligne « je serai ravi de pouvoir rencontrer les maires au gré des parcours. »
Vous voici prévenus, il est probable que le sous-préfet soit sur la ligne de départ de bon nombre d’événements sportifs. Au contact des élu(e)s, du corps enseignant et du monde associatif, il déclare « je suis convaincu qu’ensemble nous allons réaliser du bon travail. »

Sécurité

Depuis 2021, Hugues Alladio était au ministère de l’intérieur en charge du dialogue social et des statuts. « Je serai toujours aux côtés des forces de police et de gendarmerie. » Il entrera très vite en action avec les services concernés pour permettre l’installation d’une nouvelle brigade dans le Nord Jura.

Politique de la ville

« Dés le premier trimestre je me consacrerai à la réécriture d’un nouveau contrat Ville-Etat en lien avec la ville de Dole, j’ai conscience des évènements survenus cet été sur le quartier des Mesnils-Pasteur. » Hugues Alladio n’a d’ailleurs pas attendu pour se rendre sur place en assistant aux premières démolitions de la barre 104 rue Blaise Pascal.

Aménagement du territoire

C’est un gros dossier qui l’attend, l’épineuse question de l’aménagement de l’ilot Princey à Salins-les-Bains « très rapidement je vais me mettre en relation avec les partenaires sur place pour les accompagner, l’État sera à leurs côtés. »

Environnement

« Je suis très attaché à ces sujets de part mon passage au ministère de l’environnement, un point en commun que je partage avec le préfet Serge Castel. Je m’intéresserai de près au site industriel comme Solvay, site classé (SEVESO). » Sur la protection de la ressource en eau « priorité de l’État, » Hugues Alladio explique qu’il continuera à accompagner le (PTGE) signé par sa prédécesseure Natacha Vieille en lien avec le Pays-Dolois.
Lors de ses premières semaines de fonction, Hugues Alladio pourra compter sur l’aide de Camille Berroux, secrétaire générale.