L’entreprise RenaiSens de Sylvie Pierron

Sylvie créé la méthode unique d’éducation et de confort oculaire. Rencontre.

0
276
Sylvie Pierron.

Sylvie a beaucoup voyagé dans sa vie en tant qu’épouse de gendarme. A chaque « escale » elle devait trouver un nouvel emploi et s’adapter à cette situation. Puis, à la retraite de son mari, sa situation se stabilise dans leur maison à Sampans. Ne trouvant pas de travail suffisamment intéressant et rémunérateur dans le secteur, elle décide en avril 2012 de partir 3 mois à Manchester pour suivre une formation d’anglais. A l’issue, elle postule en Suisse chez Richemont sur un poste de logisticienne et sa candidature est retenue. Aussi pendant 8 ans, elle fut chargée du regroupement des composants d’horlogerie pour approvisionner le siège de Piaget et les différents sites du monde entier. Elle partait la semaine et ne rentrait que le week-end chez elle. Elle a beaucoup appris pendant ces 8 années mais passé ce temps elle sentait qu’il était temps pour elle de passer à autre chose « j’avais fait le tour de mon emploi ».

Logo Entreprise RenaiSens.

Le déclenchement…

Atteinte d’une maladie auto-immune, Sylvie découvre lors d’une émission télévisée cette méthode TOP (Techniques d’Optimisation du Potentiel) utilisée dans l’armée depuis 30 ans et cela résonne en elle. Cette méthode a été créée en 1990 par le Dr Édith Perreaut-Pierre, médecin des armées afin de gérer le stress et la fatigue opérationnelle des militaires. Maintenant ces techniques sont diffusées largement et ne sont plus limitées à l’armée.
Après une formation en digitopuncture en 2019, elle décide de se former sur cette méthode TOP (Techniques d’Optimisation du Potentiel) pour la pratiquer sur elle pendant 6 mois. Elle constate que ce protocole axé sur la respiration, la visualisation, le dialogue interne et la relaxation lui apporte un véritable soulagement. Elle décide donc de poursuivre sa formation pour atteindre le niveau de praticienne et pouvoir faire découvrir cela aux salariés des entreprises et en faire également son métier. Sylvie a choisi de faire son mémoire de clôture de formation sur « la manufacture Piaget avec l’objectif d’augmenter le potentiel oculaire et musculaire des employés » ; ces derniers travaillent en vision de près en stature haute et l’idée était de leur apporter un mieux être, de prévenir leurs douleurs, leur apporter un confort oculaire, limiter leurs symptômes, préserver et garder une santé correcte le plus longtemps possible. Mais aussi limiter les erreurs, rester attentif et concentré sur le travail à exécuter.
Dans tous les cas, Sylvie n’est pas médecin et intervient en complément des soins médicaux. Cette méthode unique et innovante a été créée par Sylvie et validée par une orthoptiste (Allison Carle).

Pourquoi cette approche ?

En mettant en place cette méthode, Sylvie avait surtout pensé aux employés de l’horlogerie car c’est un milieu qu’elle a côtoyé pendant 10 ans et qu’elle connaît bien. Elle précise qu’en travail de précision et sur écrans, les yeux restent fixes de longues heures et de fait une fatigue oculaire s’installe au fil des jours, des mois, des années avec des symptômes non-négligeables qu’il ne faut pas prendre à la légère.
Cette méthode d’éducation et de confort oculaire a pour objectif de remobiliser les yeux, prendre conscience de ses sensations, donner des outils et conseils de bon sens pour améliorer le confort oculaire et réduire les symptômes de fatigue. Elle intervient tant en prévention qu’en complément de soins ophtalmologiques ou orthoptistes.
Au travail, les postures assises de longues durée avec des plans surélevés, des sièges plus ou moins adaptés créent des troubles musculaires. La méthode TOP s’étend aussi à la récupération musculaire qui a été mise au point avec la collaboration d’ostéopathes et de kinésiologues. Elle a pour but de détendre trois régions sensibles aux tensions émotionnelles : le plexus solaire, les lombaires et le psoas. Huit exercices sont proposés dont 3 debout, 2 semi-allongé et 3 allongé, pour conclure par une relaxation. L’idée est de mobiliser les zones de tension causées par les postures prolongées et répétitives professionnelles. La séance est collective (8 à 10 personnes), dure une heure pour la prévention oculaire et 1h30 pour la musculaire en entreprise ; plusieurs séances peuvent être nécessaires, l’objectif étant de s’approprier les bons réflexes (outils et conseils) de façon autonome.
Ces outils sont personnalisables, utilisables en tous lieux, en toutes circonstances et sont simples. Le but est d’aller à l’essentiel pour être rapidement autonome. Les techniques TOP se fondent sur 4 piliers : la respiration, l’imagerie mentale, le dialogue interne et la relaxation.

Choix d’une spécialisation

Sylvie a décidé de se spécialiser sur la prévention oculaire dû à la fatigue visuelle, la récupération musculaire (détendre les zones émotionnelles). Le protocole oculaire, sa spécificité se déroule en plusieurs phases dont une explication de l’organe, son fonctionnement et les symptômes d’alerte. Puis des exercices d’orthoptie, convergence et divergence ou musculaires (nuque) suivis d’une relaxation (détente, repos, confort) et d’une visualisation (prise de conscience, attention, respiration). Pour finir, ce sont des conseils et des techniques de bon sens qui sont donnés pour répondre aux fatigues ressenties.
Sylvie se présente au concours « initiative au féminin » région Bourgogne Franche Comté pour valoriser la création d’entreprise au féminin. Les résultats seront annoncés le 5 décembre et 12 femmes seront nominées. Sa zone géographique d’intervention est la Bourgogne Franche-Comté et sur la Suisse Romande en entreprise.

Contact : Sylvie Pierron – Praticienne certifiée TOP – Tél 06 45 45 31 78

sylvie.pierron@opterpourlechangement.com
– site : www.sylviepierron.com (site réalisé en co-création avec Emilie Bourny société Honey Bloom)
www.linkedin.com/in/sylvie-pierron-290493238
– photos prises par Yannick Recordon, (www.snapshotphotographie.com)