Le repli de l’épidémie ralentit

Si l’épidémie continue de reculer ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, le rythme de ce repli s’est ralenti et le niveau de circulation virale exige le maintien de nos vigilances.

0
206

La baisse de la circulation du virus s’est poursuivie ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté à un rythme cependant moins soutenu qu’au cours des précédentes périodes.
Le taux d’incidence en population générale reste partout autour de 400 cas pour 100 000 habitants et le taux de positivité des tests peine à décrocher, demeurant dans tous les départements encore supérieur à 20%.
La pression se relâche progressivement sur les hôpitaux de la région où depuis deux ans, le nombre de décès s’établit désormais au-dessus de 6 000 (6 010 décès recensés ce 11 mars). En établissements médico-sociaux, 2 418 décès sont recensés par Santé publique France.
L’entrée dans une nouvelle phase d’allègement des mesures collectives n’est pas incompatible avec le maintien d’une vigilance à l’échelle individuelle : gestes barrière, en particulier lavage des mains et aération des espaces clos, isolement scrupuleux en cas de symptômes, etc…