Le Jura de Ferme en Ferme pour sa 3ème édition

Promouvoir une agriculture saine et de proximité.

0
59
Les visiteurs passent dans l'étable et admirent les vaches.

De ferme en ferme est un événement dédié à l’agriculture durable, et à l’alimentation responsable issue des circuits courts, qui se déroule chaque année le dernier week-end d’avril. La troisième édition se déroulait donc le week-end dernier.
Ainsi, les producteurs du réseau ouvraient leurs portes au grand public pour faire découvrir leurs savoir-faire et leurs activités. Sur le Jura 5 circuits étaient proposés pour 30 participants. Sur notre belle terre haut jurassienne, ce sont sept fermes, qui se sont portées volontaires pour relever ce troisième vrai défi, éleveurs d’escargots, de chevaux, de chèvres, de vaches laitières ou plus typées, fabricants de  plantes aromatiques et médicinales, etc… C’est d’ailleurs un élevage de vaches typiques qui nous a accueillis pour illustrer notre propos.

La ferme de «Meuh…Tagnes» sur le Haut-Jura…

A la ferme des «Meuh…Tagnes» perchée dans le hameau de Petit Chatel sur la commune de Pratz/Lavans-les-Saint-Claude à 850m d’altitude, on trouve les vaches laitières, de la  race jersiaise anglo-normande (originaire de l’île de Jersey) race rustique très appréciée des éleveurs pour le lait qu’elles donnent, riche en calcium, protéine et matières grasses, gage de valeur ajoutée incontestée, car le petit-lait est beaucoup moins abondant. Angélique et Franck Dutoit président aux destinées de cette exploitation agricole, développée pour fabriquer avec ce lait, des yaourts, faisselles et fromages blancs au nombre d’environ 3500 à 4000 par semaine, pour un cheptel d’une quinzaine de Vaches. Il faut alors pour le couple s’occuper tous les jours des animaux, faire la traite des bêtes, tenir la comptabilité, et bien sûr procéder à la transformation du lait en produits finis, avec la vente sur les marchés de Lavans, Moirans et Oyonnax, ainsi que les livraisons sur une trentaine de points de vente disséminés sur le Haut-Jura, sans oublier les cantines scolaires qui jouent le jeu des circuits courts d’approvisionnement.
C’est à ce prix que se paye la qualité…

Contact : Facebook : «Les Meuh…Tagnes».