Forum du recrutement aux Rousses pour la saison d’hiver

Certains postes de travail sont en tension.

0
56
Lucie du restaurant les Trappeurs au Manon de Septmoncel peine a trouver un cuisinier confirmé.

Bien que les grosses gelées et les premiers flocons mettent du temps à sévir sur le Massif Jurassien, il est quand même opportun de se poser les bonnes questions pour réussir la saison hivernale qui s’annonce. Ainsi comme à l’accoutumée à cette époque, un Job Dating pour le recrutement de saisonniers sur la Station des Rousses était organisé par Pôle Emploi de Saint-Claude et la commune rousselande à la salle de l’Omnibus.
Des employeurs et des demandeurs d’emploi étaient ainsi incités à se rencontrer lors du forum «Tout schuss vers l’emploi» du lundi 17 octobre 2022 de 14h00 à 17h00. Bon nombre d’offres d’emploi des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, du tourisme, des remontées mécaniques, et du commerce étaient ainsi proposées, à des demandeurs d’emploi, finalement peu nombreux à ce rendez-vous.

Plus d’offres d’emploi que de demandes dans certains secteurs…

On constate ainsi que le taux de chômage sur le Jura, comme sur le bassin san claudien Haut-Jura est actuellement autour de 5.5%, alors que  la moyenne nationale est à 7.4%, la Suisse toute proche culmine elle à 2.2%…
Ces chiffres éloquents attestent que la situation de l’emploi y est plutôt tendue, les offres étant plus nombreuses que les demandes, et dans pas mal de secteurs. En laissant trainer ses oreilles de table en table, on peut rapporter plusieurs enseignements.
Tout d’abord d’anciens salariés de la restauration, ayant retrouvé du travail ailleurs depuis l’épidémie de Covid ne voulant pas revivre une situation professionnelle pleine de contraintes, et ne seront pas de retour pour faire les saisons. Autre facteur, le coût très élevé du carburant incite les gens à se déplacer le moins possible, y compris pour le travail. S’ajoute à cela, le coût des logements en station, qui rebute également pas mal de postulants. Ces facteurs se cumulant, font que bon nombre de postes de cuisinier en restauration par exemple ne seront pas pourvus, pour un hiver difficile.
Il va donc falloir être inventif pour recruter ou alors rémunérer (beaucoup) mieux…