Le FCSC rugby rate le coche face à Rillieux-la-Pape

L’avenir doit de nouveau s’écrire au niveau des effectifs.

0
195
Une rencontre agréable sous un beau soleil retrouvé.

Le dernier acte d’une saison plutôt décevante vient de se terminer pour le FC Saint-Claude Rugby, en concédant une ultime défaite (28-39) sur son terrain face à la jeune équipe de Rillieux, venue en terre  jurassienne l’esprit libre et détendu. Après un départ sur les chapeaux de roues des locaux, mais improductif au tableau d’affichage, sauf une pénalité de l’inévitable Thomas Marini dès la 3èminute de jeu, ce sont les banlieusards lyonnais, qui ouvrirent leur compteur trois minutes plus tard par un essai opportuniste en contre-attaque. Mais les cartons jaunes infligés à l’équipe locale pour indiscipline, et notamment plaquages haut les ont trop handicapés, pourtant revenus aux citrons à un 25/26 intéressant après deux essais consécutifs marqués suite à de beaux mouvements de l’ensemble de l’équipe. Mais les travers entrevus plus haut rejaillirent en seconde mi-temps et permirent à l’équipe visiteuse de scorer pour conclure sur un 39 à 28 en leur faveur, et laisser ainsi la lanterne rouge au club jurassien juste derrière Vichy.

Perspectives…

Ce dernier match à domicile conclut donc une année de N2 complète, mais entachée pendant une première partie des contraintes post-Covid. En a-t-on fini avec cette épidémie ? Nul ne le sait vraiment.
Cependant à l’issue de cette saison en principe personne ne descend à l’étage inférieur, seules les montées auront lieu, mais rien n’est moins sûr, la FFR nous a habitué déjà en d’autres circonstances à des changements de pieds spectaculaires de dernière minute.
Pour ce qui concerne le club, il faut attendre maintenant l’Assemblée Générale du mois de juin, pour bien connaître les perspectives et orientations futures. Néanmoins il est certain qu’un gros boulot de formation et de recrutement interne à la ville ou externe devra se préciser pour remonter de manière drastique les effectifs chez les adultes et retrouver ainsi une équipe B compétitive, comme chez les jeunes, en travaillant encore plus étroitement avec les écoles, et le système scolaire en général, afin de retrouver des rugbymans en herbe, que le Covid a chassés.