Le collectif antipassdole engrange les signatures

0
71
Une soixantaine de signatures ont été recueillies mercredi devant la mairie de Dole.

Dans une démarche similaire à celle détaillée par notre invité de la semaine du 16 mai dernier (Gille Sené, représentant du collectif citoyen AGIR 39), le collectif antipassdole œuvre également aux diverses problématiques provoquées par la suspension des personnels médicaux.
« Nous revendiquons la réintégration immédiate des personnels suspendus et privés de
salaire pour non-vaccination depuis le 15 septembre 2021, ainsi que le libre accès aux établissements de soins et EHPAD, et bien sûr la liberté d’accepter ou non un traitement médical. En conséquence l’abrogation du pass vaccinal » indique Daniel Brémond.
Mercredi dernier, certains des membres s’étaient donnés rendez-vous devant la mairie de Dole pour engranger de nouveaux soutiens. En quelques heures, pas moins d’une soixantaine de signatures ont été enregistrées ! C’est dire si l’opinion publique reste sensible aux causes et conséquences affectant notre système de santé. Quelles soient nationales ou plus locales…

En attendant le 31 juillet, limite de validité de la loi du 5 août…

Organisé depuis août 2021, le collectif a manifesté à Dole tous les samedis jusqu’à l’élection présidentielle.
Et Daniel Brémond de conclure :
« Depuis, nous faisons signer une pétition adressée au préfet du Jura qui reprend les revendications citées. A ce jour elle a recueilli plus de 800 signatures en moins d’un mois, toutes obtenues directement sur la voie publique. Nous sommes en contact avec d’autres organisations dans le Jura qui partagent ces revendications. Nous avons été reçus par le sous-préfet de Dole, nous avons contacté les élus. Certains nous appuient, de même que des candidats aux législatives. Quoi qu’il en soit, nous continuerons à sensibiliser et militer, en attendant le 31 juillet, limite de validité de la loi du 5 août… »

Contact :
Mail : antipassdole@gmx.fr
Facebook : Anti Pass Dole