Le CNSNMM de Prémanon recevait l’Équipe de France de Biathlon

Les JO d'Hiver à l’horizon.

0
65
Messaoud Benterki journaliste à L'Equipe 21 TV présent à Prémanon.

Le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne de Prémanon (CNSNMM) accueillait la semaine passée par un temps clément et ensoleillé les équipes de France de Biathlon pour leur dernier round d’entrainement collectif estival en France. Le programme était copieux, avec du ski roue, et du tir le matin, de la musculation et du footing l’après-midi. Le gratin du Biathlon hexagonal était présent dans le Jura avant que les festivités ne commencent, avec la 2éme manche de la Summer Cup à Arçon dans le Doubs les 16 et 17 octobre dernier, au cours de laquelle les jurassiens Anaïs Bescond et Quentin Fillon Maillet ont obtenu l’or. Puis ce sera le départ à la neige de Norvège pour enlever les roues des skis et les remplacer par le fart adéquat du côté de Lillehammer, pour de vraies conditions hivernales. A la suite la Coupe du Monde rayonnera à Kontiolahti en Finlande fin novembre. Pour enchaîner alors avec la Suède et l’Autriche. La manche française se déroulera avant Noël au Grand Bornand. Le bal des carabines reprendra ainsi son épopée en janvier avec la Parenthèse Olympique Chinoise de Pékin du 5 au 19 février 2022…

Le Biathlon en clair sur la chaîne TNT L’Equipe 21…

En bref, nous avons croisé la semaine passée toute la famille Biathlon à Prémanon. Nous avons remarqué les Chevalier, Brésaz, Simon, Bescond notamment pour les filles et les Guigonnat, Robert, Claude, Jacquelin, Desthieux et Fillon Maillet pour les garçons., ainsi que notamment les Tangui Kerhoas et Messaoud Benterki tous deux journalistes à l’Équipe 21 TV, qui diffuse en clair depuis plusieurs saisons toutes les compétitions de ce sport tellement spectaculaire et télégénique. Et comme le précise notre grandvallier de Biathlète, Quentin «Grand merci bien sûr à l’Équipe 21 et à son staff, mais aussi et surtout à Martin (Fourcade), qui par sa personnalité et son attitude de champion a permis à notre sport de se sortir de l’anonymat, dans lequel il ronronnait depuis des décennies ».