L’Association Mouchard TGV-TER obtient une avancée majeure : l’offre Max Actif étendue à Dole

A l'issue d'un plaidoyer persévérant et d'une militance acharnée de l'Association.

0
485

L’Association TGV Mouchard, fervente défenseur de la connectivité ferroviaire régionale, a obtenu un succès significatif dans sa lutte pour une mobilité équitable et accessible. Après des années de plaidoyer et d’efforts inlassables, l’Association est fière d’annoncer que l’offre commerciale MAX ACTIF (télétravail) et MAX ACTIF + est disponible pour les voyageurs au départ de Dole vers Paris, depuis le 15 août 2023. Les voyageurs au départ de Mouchard ont désormais la possibilité de souscrire aux tarifs Max Actif ou Max Actif + Dole – Mouchard et de prendre leurs réservations entre Mouchard et Paris.

Cette avancée résulte d’un plaidoyer persévérant et d’une militance acharnée de l’Association.

L’Association a en effet maintes fois exprimé son mécontentement face à la SNCF déplorant le manque de considération envers les marchés potentiels dans les gares de Mouchard et Dole. Les usagers de ces deux villes devaient se tourner vers d’autres offres, ce qui était une situation qualifiée d’inacceptable par l’association.
Cette avancée renforce la détermination de l’Association à promouvoir le développement de l’offre ferroviaire à Mouchard, en collaboration étroite avec les collectivités locales, les acteurs économiques et du monde éducatif. Cependant, l’Association souligne qu’une amélioration du service TER (Transport Express Régional) entre Mouchard et Dole ainsi que des arrêts de TGV à Mouchard demeurent des nécessités pour une solution optimale.

L’association ne lâche rien

L’Association reste résolument engagée à garantir la mise en œuvre totale de l’offre commerciale de la SNCF à la deuxième gare TGV du Jura, de la desserte ferroviaire TGV sur Mouchard et espère de nouveaux engagements du conseil régional dans le cadre du contrat de mobilité. « Nous gagnerons la partie de la mobilité ferroviaire décarbonée ainsi que l’enjeu de l’attractivité résidentielle et économique de nos territoires en agissant en meute auprès de nos interlocuteurs privilégiés : SNCF, LYRIA et le Conseil Régional. L’association souligne « l’implication des parlementaires jurassiens et du président du conseil départemental qui ont relayés nos positions auprès de la SNCF. »