La Transjurassienne 2022 ressuscitée

Pour un retour gagnant.

0
277
Une Transjurassienne 2022 attendue et réussie.

Ce début du mois de février sera sûrement à marquer d’une pierre blanche pour le sport jurassien et notamment le ski nordique en cette période d’hiver. En effet le jurassien Quentin Fillon Maillet  a fait vibrer toute la France en rentrant dans le cercle fermé des champions olympiques français. Il a ainsi mis en effervescence le Ski Club de l’Abbaye et son petit village de Saint-Laurent en Grandvaux. Gageons que le ski nordique et le biathlon jurassien vont prendre une dimension encore plus importante avec cette formidable épopée Chinoise. Un bonheur ne venant pas seul, c’était aussi ce weekend des 12 et 13 février un «come back» remarqué sur la planète hivernale des courses de ski de fond, après deux dures années de disette. La Transjurassienne grandeur nature était de retour dans un grand parcours presque initial avec ses 63 kms et l’arrivée au pied des tremplins de Chaux Neuve, devant un public présent.

De nouveau la Transjurassienne en fête…

De la bonne neige très rapide, du soleil, le parcours mythique, les sourires et la joie de tous les spectateurs et coureurs, les larmes de bonheur ou de tristesse, les bénévoles ravis, tout était réuni pour faire de l’évènement une bien belle fête tant attendue.
Après un départ de Lamoura échelonné mais apprécié, proposé cette année par l’organisation de la course, le ravitaillement de Prémanon toujours spectaculaire, le passage  aux Rousses particulièrement populaire dans les rues enneigées avec la montée de l’Opticien, où une foule importante s’y était massée, l’engouement des Bois d’Amonier, la montée du Risoux et le retour sur Chaux Neuve par le Pré Poncet, tout était réunis cette fois-ci pour faire oublier ces deux années noires écoulées…
Pour être plus complet mais ce n’est plus un scoop, si le retour des étrangers était encore un peu poussif,  le Doubs lui s’est taillé la part du lion dans les résultats avec Emilien Louvrier reçevant chez les hommes la clarine dévolue au 1er et chez les femmes sa comparse Céline Chopard-Lallier