La légion d’honneur pour Maryse Johann

L'ex présidente de la Banque alimentaire (B.A.) du Jura a été saluée pour son engagement associatif de longue date.

0
121
smart

On a la fibre sociale, où on ne l’a pas. Dans le cas de Maryse Johann, point de doute sur sa destinée…Dans une autre vie, elle fût professeur de français, avant de s’expatrier une dizaine d’années en Libye auprès d’élèves officiers de l’académie militaire, puis de revenir en France en tant cette fois que conseillère à Pôle emploi. Un chemin humaniste suivi en parallèle dans le monde associatif : « J’ai été pendant 20 ans présidente du comité d’animation de Nozeroy » confie t-elle sans forfanterie. Un mot inconnu de son vocabulaire, riche par contre des valeurs d’altruisme et de solidarité entre autres. C’est aussi elle qui préside depuis quinze ans la troupe de théâtre bien connue sur le plateau (les bien nommés ‘Va t’en rêves’) sur un bénévolat total de 30 ans. Mais elle a également assuré la présidence de l’association des parents d’élèves de Nozeroy, ainsi que deux mandats municipaux dans sa commune d’adoption.
« Si la France fonctionne, c’est grâce aux associations qui tissent du lien social. Cette médaille ne revient pas à moi seule, mais à une équipe » souligne la récipiendaire à propos de sa légion d’honneur.

Une action exemplaire

Une légion sollicitée par l’ancien préfet du Jura, Richard Vignon, qui avait pu constater l’action assez exemplaire de la Banque alimentaire durant le premier confinement lié au Covid. « Que vont devenir les bénéficiaires, enfermés tout seuls chez eux ? » s’était alors questionnée Maryse Johann. Sachant que la Banque alimentaire du Jura constitue le réservoir de denrées de toutes les épiceries sociales du Jura, huit bénévoles l’avaient alors suivie pour assurer un filet de sécurité de première urgence. La préfecture du Jura et les pouvoirs publics (État, région, département) avaient d’ailleurs pallié à la chute des ‘ramasses’ de produits frais en grande surface. « Nous avons ainsi pu acheter ce qui nous manquait (viande surgelée, cacao, compotes, etc.) pour proposer de bien meilleurs produits à nos bénéficiaires » complète t-elle.
Parmi les plus beaux souvenirs de sa présidence, Maryse Johann retiendra le déménagement de la plateforme départementale de la Banque alimentaire en zone industrielle de Champagnole « dans des locaux magnifiques » précise t-elle, l’ouverture d’une antenne B.A. à Dole, et l’accompagnement pour l’ouverture de plusieurs épiceries sociales (Morez, Bletterans, Beaufort, Mignovillard…). Pour terminer, elle lance un appel en direction de Tavaux, où l’antenne de Dole va déménager. Pour ce faire, de nombreux bénévoles sont nécessaires : avis aux amateurs…

Une Banque encore plus moderne

Depuis le passage de témoin le 1e janvier 2021 à l’actuel président, Jean Louis Duprez, des subventions conséquentes ont permis de compléter l’équipement de la plate-forme champagnolaise : nouveau camion frigorifique, rack de rangement des produits, machine à filmer les palettes, laveuse industrielle pour les sols, etc précise Maryse Johann. De quoi faire tourner comme une ‘PME’ une quarantaine de bénévoles.