La circulation des virus continue : rester vigilants et mobilisés !

La triple épidémie actuelle place le système de soins en forte tension. L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté rappelle les messages de vigilance.

0
552

La virulence de l’épidémie de Covid-19 diminue cette semaine encore en Bourgogne Franche-Comté, avec un taux d’incidence en population générale en baisse dans tous les départements de la région. C’est également le cas pour l’épidémie de bronchiolite, qui reste tout de même à un niveau élevé. La grippe continue cependant de progresser de manière exponentielle sur le territoire régional.

Faire preuve de vigilance durant les fêtes de fin d’année

En cette période de fêtes de fin d’année, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté demande à chacun de ne pas relâcher l’application des gestes de protection individuels et collectifs et appelle une nouvelle fois à la responsabilité et à la vigilance de tous, y compris au sein du cercle convivial. Le respect des gestes barrières compte pour éviter un nouveau rebond épidémique.
Grippe, Covid, bronchiolite : face aux virus de l’hiver, nous savons que les gestes simples du quotidien ont fait leurs preuves et sont de véritables boucliers pour nous protéger. Il est important de garder les bonnes habitudes : se laver les mains régulièrement, penser à aérer les espaces plusieurs fois par jour, porter un masque en cas de promiscuité, …

La vaccination toujours fortement recommandée

Autre levier de protection : la vaccination contre le Covid et la grippe est toujours ouverte aux habitants de la région. S’agissant de la vaccination anti-Covid, elle est ouverte à tous et est très fortement recommandée pour les plus fragiles : les personnes de plus de 60 ans, les résidents d’EHPAD, les personnes immunodéprimées ou souffrant de comorbidités, les femmes enceintes, les professionnels des secteurs sanitaires et médico-social, les personnes vivant dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes vulnérables.
Quant à la vaccination contre la grippe, elle est désormais ouverte à tous les Français.
Depuis mars 2020, le Covid a entrainé 7 175 décès dans les établissements de santé de la région ; 2 549 dans les établissements médico-sociaux.

Les bons réflexes…

Pour tout besoin médical, il convient de contacter en premier son médecin traitant. La nuit, le week-end ou en cas d’urgence, les patients sont invités à contacter le 15 avant d’aller aux urgence. L’appel préalable au 15 permet, grâce à la régulation assurée par des médecins libéraux et hospitaliers, de bien orienter le patient par rapport à son besoin de prise en charge. Ayons les bons réflexes !