Mouchard. Inauguration du Pôle d’Échanges Multimodal de la gare de Mouchard

L’État, la Région Bourgogne-Franche-Comté, la Communauté de communes du Val d’Amour et SNCF Gares & Connexions ont inauguré mercredi dernier la fin des travaux du Pôle d’Echanges Multimodal (PEM) de la gare de Mouchard. Grâce à l’ensemble des acteurs du territoire, la réalisation de ces travaux permet un accès rapide aux infrastructures et aux services de transport collectifs et partagés, à commencer par le train.

0
294

Les différentes unités opérationnelles de SNCF Gares & Connexions (Direction de l’Architecture et de l’Environnement, Direction Développement, l’Agence Bâtiment Energie, l’Unité Gares) ainsi qu’AREP ont travaillé en étroite collaboration pour la réussite de ce projet. Le chantier du Pôle d’Echanges Multimodal sous la gouvernance de SNCF Gares & Connexions a été réalisé de juillet 2022 à juin 2023.

Les services aux usagers maintenus pendant les travaux

L’aménagement du site s’est articulé autour de la réorganisation des stationnements de bus, de la circulation des véhicules en sens unique et des cheminements des piétons.
On note aussi une mise en accessibilité du site, avec sécurisation de l’ensemble des flux, de même que la création de zones de stationnement automobile, d’une bande cyclable, d’une zone de stationnement vélos sécurisée de 8 places, d’une zone de stationnement pour les motos, d’un dépose minute, de places de stationnement pour les taxis ainsi que des places destinées au covoiturage.
Le parvis de la gare a été réaménagé en zone piétonne et zone de stationnement pour les personnes à mobilité réduite. L’éclairage urbain a été amélioré. Toujours au chapitre énergétique, n’oublions pas la création d’une ombrière photovoltaïque de 650m² !
« L’opération, réalisée par phases, et les moyens mis en œuvre par les équipes SNCF Gares & Connexions et les entreprises ont permis le maintien des services aux usagers tout au long du chantier et la réduction des nuisances liées à ces travaux » soulignaient, sur place, les différents interlocuteurs.

Un projet partenarial

L’ensemble du projet du Pôle d’Echanges Multimodal représente un financement global à hauteur de 1 275 000 d’euros. Il s’agit d’un chantier éco-responsable.
Les projets sont étudiés pour converger davantage vers un objectif commun : préserver l’habitabilité des villes, des territoires et plus globalement, de la planète.
Ainsi, certains éléments du chantier ont été réalisés et pensés dans le cadre d’une démarche d’écoconception et d’autoconsommation.

Une ombrière photovoltaïque d’envergure

Une ombrière photovoltaïque de 650 m² couvrant une partie des places de stationnement a été mise en œuvre, contribuant à rendre la gare de Mouchard totalement autonome en matière de besoins énergétiques. Cette installation, réalisée par l’entreprise SOLSTYCE, présente un raccordement sur le réseau Enedis réalisé en autoconsommation partielle avec revente du surplus. Il n’y a pas de stockage d’énergie sur site.
La puissance d’installation est de 121 kWc. La production annuelle est estimée à 102 MWh, soit 102 000 KWh. En comparaison, une maison individuelle présente une consommation moyenne annuelle de 6 à 10KWh. L’ombrière produit donc la consommation annuelle de 10 à 15 pavillons !
Elle assure, de fait, une autonomie totale de la gare de Mouchard (besoin électrique des installations de SNCF Gares & Connexions). Avec les installations et équipements de la gare actuellement en service, le taux d’autoconsommation est actuellement d’environ 30% par rapport à la production totale.
Sur 102 MWh de production, environ 70 MWh seront ainsi renvoyés sur le réseau Enedis.

Des candélabres solaires

Seize candélabres solaires NOVEA ont été implantés sur le site du PEM de Mouchard.
Le candélabre solaire basculant présente l’avantage d’être peu énergivore, il permet une économie de près de 5000 KWh sur 20 ans d’exploitation, par rapport à un luminaire classique raccordé au réseau.
Sa maintenance est limitée, aucune opération lourde n’est à prévoir (éclairage LED et batterie incorporée avec une durée de vie supérieure à 20 ans).
Il permet de bénéficier d’une haute performance du rendement lumineux (rapport Lumen/Watt), via l’obtention d’une puissance d’éclairage optimale, ainsi que d’une gestion de l’éclairage adaptée au site (programmation, veille et détection de présence).

 

 

L’ombrière photovoltaïque de 650 m².