Jura. Ils ont fait le cirque, en fanfares !

Encore un succès de plus pour le désormais mythique festival des arts de rue, qui a une nouvelle fois rassemblé plus de 40 000 spectateurs à Dole.

0
348
Joie et bonne humeur collégiale...

Malgré un démarrage à retardement subi samedi à cause des soudaines intempéries, le festival Cirque et fanfares a, comme l’année dernière, attiré environ 40 000 personnes tout au long du week-end à déambuler joyeusement sur les pavés de la cité de Pasteur.
Le grand spectacle du samedi soir, organisé Place Precipiano, rien qu’à lui seul a rassemblé pas moins de 7000 personnes venues admirer le majestueux Lustre Impérial animé par la compagnie Transe Express, et l’Impérial Kikiristan.

Un dimanche plus ensoleillé

Le dimanche fut naturellement beaucoup plus suivi puisque très ensoleillé.
Sur la place Nationale, on trouvait les stands de l’Association Gourmande du Chat Perché juste derrière la tribune et la scène où différentes fanfares se produisaient.
Grosse affluence aussi dans le jardin de la Charité pour venir admirer des prestations scéniques époustouflantes !

Une finale sans vainqueur…

Cette 13ème édition s’est terminée avec une finale n’ayant réussi à départager les deux concurrents qu’étaient Acousteel Gang et Zwazo.
La nuit tombante fut aussi l’occasion d’admirer le traditionnel feu d’artifice tiré depuis l’avenue de Lahr, qui comme à son habitude, a attiré des milliers de spectateurs ébahis.

 

Sur la place Nationale.

 

 

 

Dans le jardin de la Charité.

 

 

Le Lustre Impérial.

 

 

Déambulations, place du Prélot.

 

 

 

 

MDR atelier musique de rue du conservatoire.

 

 

 

Sur le parvis de la Médiathèque.

 

Un public toujours aussi enthousiaste.

 

 

Un petit air de week-end gourmand.