Il y a 130 ans dans le Jura… briser la glace

0
306

Semaine du 24 au 30 janvier

Le 27 janvier 1892, un article fut publié dans Le Petit Comtois pour rapporter un fait divers plutôt fréquent, aujourd’hui encore. La tentation est souvent grande, si ce n’est pour patiner, de simplement s’aventurer sur les lacs, rivières et autres trous d’eau gelés en ces temps hivernaux. Le danger est toutefois bien présent lorsqu’il s’agit de mettre plus qu’un pied dans l’eau gelée.

C’est ce que dut comprendre Jules Cornet vers Lons-le-Saunier en ce début d’année 1892. Âgé de cinq ans, il voulut s’aventurer sur une mare recouverte par une couche de glace. Mais « la glace se désagrégeait par suite de la douceur actuelle de la température ». Sous le poids du garçon, la glace céda et l’enfant disparut dans des eaux qui devaient être glaciales. Le danger est alors multiple : rester bloqué sous la glace, mourir à cause du froid… « Heureusement vint à passer M. François Picard, qui se précipita à son secours et, brisant la glace pour s’ouvrir un passage, put l’atteindre et le retirer sain et sauf », conclut l’article du Petit Comtois. Le jeune s’en tira sûrement pour un mauvais souvenir. Pas sûr qu’il ait reposé ensuite le pied sur la glace…

 

Le Petit Comtois, 27 janvier 1892, numéro 3090, page 3.