Jura. Festival Cirque et Fanfares : que réserve l’édition 2024 ?

Devenu incontournable à Dole, le festival d'arts de rue Cirque et Fanfares se déroulera les 18 et 19 mai 2024. Un rendez-vous que la ville souhaite "populaire et exigeant".

0
328
Au moins 40.000 spectateurs sont attendus !

C’est en présence du triathlète Cyril Viennot qu’a été dévoilé le programme du festival Cirque et Fanfares qui réinvestira les rues doloises le week-end du 18 et 19 mai prochain.

Augmentation du budget de 15%

Avec une direction artistique assurée par la compagnie impériale du Kikiristan, la programmation est travaillée plusieurs mois en amont a rappelé Alexandre Douzenel, adjoint en charge de l’événementiel.
« Une édition à peine terminée, on commence déjà une réflexion sur la prochaine » glisse l’élu qui indique qu’en 2024 le budget connaîtra une hausse de 15%.
« Cette augmentation budgétaire correspond à une réelle volonté politique de notre part afin de maintenir le spectacle à un niveau d’exigence important ! ». Une hausse qui n’est pas synonyme de montée en puissance programmatique. « Il faut prendre en compte l’inflation, les frais logistiques ont augmenté, les cachets des artistes aussi… ».
Ainsi, le coût global atteindra les 220 000 euros que la municipalité finance avec l’aide de différents mécènes.

La place Précipiano comme scène inédite !

Pour sa 13ème année, Cirque et Fanfares prépare son lot de nouveauté, le spectacle d’ouverture se fera au jardin de la charité et 3 nouveaux sites de représentation sont prévus. La place Précipiano, après un test concluant pour la descente du père Noël, accueillera le grand spectacle du samedi soir où un lustre géant prendra place avec des acrobaties vertigineuses jusqu’à 40 mètres au-dessus du sol.
« A Noël, on a voulu tester l’endroit et savoir comment les choses se passaient avec de l’affluence, cela s’est bien déroulé et il apparait à présent que la place Nationale est trop petite, la place Précipiano se prête mieux » détaille Alexandre Douzenel qui concède que quelques ajustements pour la gestion des flux seront encore à peaufiner.
Autre lieu nouveau, le Musée des Beaux-Arts qui verra une fanfare déambuler dans ses galeries et le Prélot.

Des combats de fanfares…

Cyril Viennot a tiré au sort les quarts de finale qui verront s’affronter des fanfares. Qui arrivera jusqu’en finale? réponse le dimanche 19 mai.

Côté animation, les compagnies et fanfares à venir se (re)produire à Dole sont nombreuses, « il y a celles que l’on réinvite parce que c’est aussi sympa de voir leur évolution » souligne Benjamin Poulain, directeur artistique, « et il y a celles que l’on découvre. Une chose est sûre, Dole s’est fait un petit nom dans la liste des festivals du genre. « Quand une compagnie me dit : c’était vous ou Barcelone, çà me fait plaisir ».
Autre nouveauté : des combats de fanfares prendront place à l’image d’un match de boxe, celles-ci s’affronteront et devront improviser sur des thèmes dictés par le public qui votera à l’issue, une note sportive, en guise de clin d’oeil aux Jeux Olympiques de Paris.
Le dolois Cyril Viennot qui participera aux jeux paralympiques était invité à tirer au sort les premières rencontres de cette joute.

Albertville 1992, vous vous en souvenez ?

A l’époque le show avait étonné par son originalité, en 1992 pour la cérémonie d’ouverture des jeux d’Albertville, les organisateurs avaient fait le choix de proposer un spectacle aérien avec la compagnie Transe express, depuis la troupe s’est produit un peu partout en Europe et c’est à Dole qu’elle assurera le grand spectacle du samedi soir place Précipiano.  « Il n’y aura pas de problème de visibilité » assure-t-on et pour cause, 3 artistes (mat chinois et tissus) de cirque emmenés par 7 musiciens voltigeront au-dessus du public dolois de 2 à 40 mètres du sol.

Cirque et Fanfares 2024 en quelques chiffres : 35 concerts, 21 spectacles, 9 compagnies de cirque, 10 fanfares, 150 artistes, 70 bénévoles et au moins 40.000 spectateurs attendus !