Fay-en-Montagne. L’église plaît à la Région

A l’occasion des premières rencontres régionales du patrimoine à Dijon, la commune a reçu le deuxième prix du patrimoine de proximité pour la restauration de son église, en partenariat avec la Fondation du patrimoine.

0
235
Le maire devant l'église rénovée.

Les élus du précédent mandat et du mandat actuel à Fay-en-Montagne peuvent être fiers. Le beau travail qu’ils ont mené de restauration de leur église vient d’être récompensé par la Région Bourgogne/Franche-Comté. A l’occasion de ses premières rencontres régionales du patrimoine à Dijon, la collectivité a remis à l’ancien maire, initiateur du projet, Jean-Marie Bailly, et au maire actuel (et ancien conseiller municipal) Laurent Perrard, le deuxième prix du patrimoine de proximité, soit 3 000 euros.
« Notre église était quasi en péril, raconte le maire, Laurent Perrard. Nous avons réfléchi pendant quatre ans. » Fallait-il la vendre, la détruire ou la réhabiliter ? « Nous hésitions sur la réparation pour une question de budget. » L’ancien maire, Jean-Marie Bailly, a fait faire des devis.
« Nous nous sommes rendus compte que si nous avions des financements, c’était possible. »

Des dons des locaux

L’Etat a abondé, la Région et le Département aussi. « Nous avons lancé une souscription avec la Fondation du patrimoine. » L’objectif : récolter 15 000 euros. Mais les dons, essentiellement des locaux, sont allés au-delà. « La Fondation a proposé de monter à 20 000 euros, ce qui a permis à la municipalité d’atteindre 40 000, la Fondation reversant un euro pour un euro collecté », explique Laurent Perrard.
En début d’année 2023, la Région a proposé à la commune de participer au concours. Fay-en-Montagne a d’abord été sélectionnée pour la visite du jury en septembre, avec des représentants de la Région, l’architecte des bâtiments de France, des représentants d’associations du patrimoine.
« Le jury est venu voir la réalisation et écouter l’histoire du projet », développe le maire. 11 points du concours étaient ciblés sur la qualité de la restauration, 9 points sur la collecte des dons et la communication. Le jury a décidé de donner la deuxième place à la commune, qui vient de recevoir son prix.

La commune vient de recevoir son prix.

Des tuiles vernissées

Le budget des travaux est d’environ 160 000 euros. La toiture du clocher a été refaite en tuiles vernissées avec des motifs originaux par l’entreprise Contet de Flagey-les-Auxonne (21). Elle est intervenue sur la façade ouest du clocher avec un bardage avec 800 écailles en cuivre. L’entreprise HMR originaire de Tossiat (01) s’est occupée de la façade de devant, nettoyant les pierres, arrangeant les joints, remplaçant un demi mètre cube de pierres de taille. Une partie de la nef a également été refaite, l’automatisme et le mécanisme des cloches, une partie de l’électricité reprise… Les travaux ont démarré à l’été 2019 pour être réceptionnés au printemps 2020.

Les 3 000 euros de la Région serviront au patrimoine. « Nous allons peut-être faire la réparation du mur du cimetière avec », envisage le maire. La mairie, rénovée en 2013, a aussi besoin d’un nouveau toit.

« Le patrimoine en France, ce n’est pas que Notre Dame et le Mont Saint Michel. Notre pays est plein de belles choses, des richesses ! », conclut Laurent Perrard, satisfait de cette belle reconnaissance.

 

De beaux spectacles

Avec « Comme un bol d’air », les Scènes du Jura ont amené un spectacle dans l’église de Fay-en-Montagne. Une totale réussite qui a incité les habitants à créer une association Fay D’Air afin d’organiser des événements culturels dans leur commune, mais aussi d’accueillir des résidences d’artistes. La prochaine est ainsi prévue fin mars.