Exposition « Gueules Cassées » avec Charly Odile et Rasvan Sacaléanu en partenariat avec la Librairie La Passerelle

Le contexte sanitaire ne permettant pas le vernissage de ces œuvres originales, ces deux artistes proposent deux espaces d’exposition pour faire découvrir leur art. La librairie accueille certaines d’entre elles jusqu'au 5 décembre 2021.

0
94
Charly Odile et Rasvan Sacaléanu.

Charly Odile est enseignant au Lycée Duhamel de Dole en section design et a un regard aiguisé de ce qu’est le détournement d’images, de photos ou encore de matière. En 2019, suite a un accident, il est immobilisé et se cloître dans son atelier. Il retrouve des journaux « L’Illustration » qu’il avait mis dans un coin depuis déjà un moment. Ce journal a été édité durant la 1ère Guerre Mondiale et traite essentiellement de cette actualité du moment. Est-ce la situation inédite de Charly, à ce moment-là, qui ,en croisant les images fortes de cette guerre meurtrière, déclencha ces créations ? Charly se bat pour un avenir plus prometteur et dans ces photos-montages il se passe la même chose. Le scalpel et le bâton de colle furent ses compagnons durant ces 2 mois d’immobilité. Il est pris d’une frénésie de créer, un peu comme une revanche sur ce qui lui arrivait. Dans chacun de ses tableaux, il se joue deux mondes en croix : la mort et la vie se côtoient ; une oblique nous rappelle la guerre avec la douleur, la peur, l’autorité, l’horreur… et l’autre branche de la croix rappelle la joie, l’art, l’espoir, l’amour, la beauté…
« J’ai ma narration personnelle, mais chacun peut construire son histoire personnelle à partir de ce qu’il voit, ce qu’il ressent… » précise l’auteur.

Photo-montage de Charly Odile.

Rasvan Sacaléanu a réalisé des portraits déformés, des têtes en devenir, des visages, des regards… qui ont fait écho aux « Gueules Cassées » lorsque Charly les a vus, c’est la raison qui a poussée Charly à inviter Rasvan à se joindre à son exposition.

Portrait de « Gélatine » de Rasvan Sacaleanu.


Ce dernier peut travailler sur toutes sortes de supports mais dans cette exposition, nous découvrons des têtes et visages sur gélatine. Il indique : « J’ai pris 6 années pour constituer cette matière spécifique, que j’ai fait breveter. Elle me permet de travailler dans une masse liquide où il y a tout un jeu de mouvement aller-retour ; j’ai créé mes propres outils de travail pour cette matière afin de permettre le geste qui va répondre à l’exigence du résultat recherché ; malgré cela chaque œuvre apporte sa surprise finale dans cet espace de transparence et de formation de volume ».
Rasvan lit beaucoup autour de l’éthologie humain ; il tient à découvrir l’Homme depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui afin de raconter son histoire au travers de ses œuvres.
Osez découvrir !

Contact :
Charly Odile – 06 08 53 20 31 – codile@hotmail.fr
Rasvan Sacaléanu – 06 81 17 07 23 – rasa@rasvan.euwww.rasvan.eu